Il faut dire que les témoignages à charge contre Pierre-Jean Chalençon se succèdent. Tout comme ses discours contradictoires. Après avoir nié, puis annoncé un poisson d'avril pour enfin reconnaître qu'il y a bien eu un événement au palais Vivienne jeudi dernier.

Ce mercredi, dans "Touche pas à mon poste", un jeune homme a apporté sa vérité sur cette affaire qui fait beaucoup de bruit en France. Il affirme avoir été serveur à cette fameuse soirée de jeudi dernier. Et son témoignage accable particulièrement Pierre-Jean Chalençon.

"Je suis serveur, je travaille au black car je touche le chômage en même temps. J'ai un ami à moi qui m'a proposé ce job pour un soir car il n'était pas disponible. On m'a appelé à 15h15 pour me donner l'adresse : 88, rue Vivienne", commence Bruno, nom d'empreint pour l'émission.


Avant ensuite d'expliquer le déroulement de la soirée. "J'y vais, on prend mon téléphone. On me dit qu'il y aura des personnalités, mais je n'ai pas le droit de communiquer avec elles. Les gens arrivent vers 17h30 mais la totalité débarque à 20h30/21h. Il y a une quarantaine de personnes qui sont réparties sur 5 tables. Nous étions 5 serveurs et nous n'avions pas de masques. Il y avait des personnes en cuisine également. Cette soirée était payante, j'ai vu les menus et prix."

Bruno va également à l'encontre du témoignage de Pierre-Jean Chalençon concernant les invités. Et surtout ceux de notoriété publique. Le serveur balance: "Il y avait des gens connus à cette soirée dont un animateur très connu qui a bercé mon enfance. Egalement un chroniqueur télé qui travaille en ce moment dans le service public. Il y avait également un homme politique. J'ai su après son nom et j'ai reconnu la personne quand on me l'a montré . C'est un homme qui est au gouvernement en ce moment et qui a des cheveux gris, je ne peux pas vous en dire plus.(..) Mais je suis certain qu'il est encore en poste. C'est un ministre, un peu discret qui n'est pas très exposé. (...)"


Enfin, il a également expliqué que le chef Christophe Leroy "était là également. Je ne le connaissais pas du tout, mais quand l'affaire est sortie, j'ai reconnu sa fortune et il était bien là." Quant à Pierre-Jean Chalençon, "il a fait un petit discours de 15 minutes et non pas de 40 minutes. Il a parlé de la crise, mais n'a jamais parlé de Napoléon, contrairement à ce qu'il affirme."

Pierre-Jean Chalençon dénonce un imposteur

Contacté par nos confrères de jeanmarcmorandini.com, Pierre-Jean Chalençon dément la version du jeune homme: "Il n'est jamais venu. La preuve, il ne connaît même pas l'adresse. Il affirme être allé au 88, rue Vivienne, or le Palais est au 36 ! Il ne risquait pas de nous trouver", explique le collectionneur, "Il affirme avoir eu l'adresse vers 15h15, or à cette heure là, les serveurs étaient déjà là. Il dit qu'ils étaient 5 serveurs or, ils n'étaient que 3, deux frères et un garçon que je connais. Ce pseudo serveur déclare ensuite qu'il y avait 5 grandes tables, or comme on peut le voir sur la vidéo d'M6, il y avait 8 tables. Tout est faux dans ce qu'il raconte", continue-t-il.

Pierre-Jean Chalençon conclut en dénonçant l'imposture: "Il dit avoir vu un homme politique, puis l'avoir ensuite cherché sur internet et que c'est un membre du gouvernement avec des cheveux gris. Ca aussi c'est un mensonge, comme le fait qu'il y avait un ancien animateur télé ou un chroniqueur de France Télé. Tout est faux ! Il n'est jamais venu chez moi, comment peut-on l'inviter sur un plateau pour témoigner alors que c'est un imposteur ?"