L’actrice australienne incarnera prochainement la célèbre poupée sur le grand écran.

Le jour où Barbie deviendra une jeune femme en chair et en os est enfin arrivé. La poupée Mattel fera bientôt son cinéma grâce à Sony Pictures Entertainement. Pour incarner le mannequin sur le grand écran, la firme a choisi l’Australienne Margot Robbie, notamment connue pour avoir joué dans Moi, Tonya, Le Loup de Wall Street et très attendue dans Once Upon a Time in Hollywood, nouveau film de Quentin Tarantino dans lequel elle interprète, aux côtés de Leonardo DiCaprio et Brad Pitt, l’ex-femme assassinée de Roman Polanski, Sharon Tate.

Les similitudes entre l’actrice et Barbie sont bien présentes. Elle est blonde, a les yeux bleus et une silhouette élancée, tout comme la Barbie d’origine. "Barbie est la franchise la plus iconique au monde et nous sommes particulièrement ravis de nous associer à Warner Bros. et Margot Robbie pour lui donner vie sur grand écran", a déclaré Ynon Kreiz, président de Mattel.

Mattel a pourtant bien failli déroger à la règle du blond californien en demandant, dans un premier temps, à Anne Hathaway d’incarner la célèbre poupée. La collaboration n’a toutefois pas vu le jour, mettant Margot Robbie sous le feu des projecteurs. "Je suis tellement honorée d’assumer ce rôle et de produire un film qui, à mon avis, aura un impact extrêmement positif sur les enfants et le public du monde entier", déclare l’actrice de 28 ans. "Durant les 60 années de la marque, Barbie a inspiré les enfants à s’imaginer dans des rôles ambitieux comme princesse ou président."

Si Barbie a souvent déjà été déclinée sur les écrans en séries et films d’animation, elle n’a toutefois jamais eu d’adaptation au cinéma. Ce premier film, dont la sortie est prévue pour mai 2020, s’inscrit dans le coup de fraîcheur que Ynon Kreiz, le nouveau PDG de Mattel tente de donner à la société qui souffre actuellement de la concurrence des jeux vidéos et autres films disponibles sur les diverses plateformes.