Lorsque le prince William apparaît dans l’un des salons du Palais Saint James à Londres au bras de Catherine Middleton sous le feu nourri des flashs des photographes, trois choses sautent immédiatement aux yeux.

La future duchesse de Cambridge affiche un sourire radieux dont elle ne se départira plus jamais au cours des 10 années qui suivirent.

La jeune femme, alors âgée de 27 ans, fait sensation dans une robe portefeuille bleu roi de la marque Issa, dont les stocks seront épuisés en quelques heures. Un signe avant-coureur du fait que la duchesse de Cambridge comme auparavant sa belle-mère la princesse Diana, donne le ton de la mode.

Mais surtout, on distingue au doigt de Kate la bague en saphir et diamants qui appartint à a défunte princesse de Galles. La presse s’emballe : William a donné à sa future épouse la bague de fiançailles qui fut celle de sa mère ! Tout un symbole ! D’autres (moins nombreux) y voient un mauvais présage.

À la mort de la princesse Diana en 1997, ses bijoux sont répartis entre ses fils. C’est le prince Harry qui hérite de la bague mais lorsque son frère lui confie qu’il va demander Catherine Middleton en mariage au cours d’un séjour au Kenya, le prince Harry se montre catégorique : il faut que celle qui sera un jour la future reine d’Angleterre porte au doigt la bague que Diana portait toujours, elle qui aurait dû devenir reine d’Angleterre.

Pendant plusieurs jours, le prince William se promène donc avec cette bague dans son sac à dos, confiant en avoir eu des sueurs froides.

En février 1981 au moment de la présentation officielle de lady Diana Spencer en tant que fiancée du prince de Galles (elle a alors 19 ans), on découvre la bague de fiançailles, création du joaillier de la Cour Garrard : un saphir ovale de 12 carats serti de 12 diamants, le tout monté sur or blanc. On spécule alors allègrement sur ce choix du prince Charles : un saphir pour s’accorder au mieux avec les yeux bleus de Diana. En fait, point de romantisme. C’est Diana elle-même qui a fait le choix de cette bague. Le joaillier s’était déplacé avec différents modèles. C’est en présence de la reine Elizabeth que Diana porta son choix sur ce saphir car "il était le plus gros".

Cette bague a été copiée et recopiée dans le monde. C’est probablement la bague de fiançailles princière la plus connue. Depuis ses fiançailles, la duchesse de Cambridge la porte toujours au doigt. Lors de l’entretien qui suivit avec la presse, le prince William expliqua que la bague de sa mère au doigt de Kate, c’était comme l’avoir avec eux en ce moment si important.