Psycho et bien-être

C'est un petit clin d'oeil aux mannequins de Victoria's Secret, souvent considérés comme les plus belles femmes du monde. Mais, c'est surtout une campagne publicitaire qui souhaite montrer qu'être sexy n'a rien à voir avec la taille et le poids.

Lane Bryant, c'est donc une marque de vêtements et de lingerie « grandes tailles » réputée aux Etats-Unis. L'enseigne vient de lancer le hashtag #ImNoAngel, en référence aux Anges de Victoria's Secret. La campagne affiche des modèles célèbres dits « plus size », comme Ashley Graham ou encore Candice Huffine. L'objectif: bousculer les codes de la mode et montrer qu'une femme ne doit pas obligatoirement ressembler à Karlie Kloss ou Doutzen Kroes pour être sexy. "Ça serait tellement ennuyeux si nous étions toutes les mêmes", lancent-elles en coeur. Bien dans leur corps, elles expliquent dans le spot publicitaire ce qu'elles aiment chez elles.


Depuis son lancement sur internet lundi, le hashtag est largement partagé, Lane Bryant invitant les femmes à publier une photo d'elles sur les réseaux sociaux en notant ce qu'elles considèrent de sexy en elles.

Les campagnes se multiplient dans ce sens, propulsées par les réseaux sociaux. De nouveaux canons de beauté commencent à s'imposer. D'ailleurs, des mannequins australiens luttent en ce moment pour qu'on oublie le terme « grande taille » qui place une fois de plus les mannequins, les femmes, dans une catégorie.