Ce jeudi 4 février à 11h50, Adrien Devyver , porteur de TDA/H, présentateur du Grand Cactus et auteur du livre « On m’appelle la Tornade » et Adem Wahbi , champion paragolf répondront aux questions de Miguel Tasso, journaliste à la Libre. Ils nous expliqueront comment il ont réussi à transformer leur trouble en véritable force . Vous pouvez suivre cette conférence en direct sur la page Facebook de La Libre Golf, rendez-vous, ce jeudi à 11h50 !

"Dans mon cerveau, tout va trop vite, tout le temps. Une vitesse incontrôlable qui provoque des courts-circuits permanents, des situations stressantes, embarrassantes mais aussi amusantes, voire même, parfois, des idées intéressantes.

C'est une évidence: quelque chose ne tourne pas rond depuis que je suis gamin. À la maison, on me surnomme «la tornade». Partout où je passe, je me sens obligé de laisser une trace: un trousseau de clés oublié dans un frigo, une salle de réunion épuisée par mon débit de parole, des réflexions inutiles qui provoquent des blessures profondes, un match de tennis perdu dans une dramaturgie digne des plus grands romans épiques.

Cela dit, j'ai au moins cette chance: je ne m'ennuie jamais. Personne ne parlait de troubles de l'attention dans les années 80'. Avant d'apprendre que j'étais moi aussi un «enfant TDA/H», j'ai dû apprendre à fonctionner, à maîtriser l'ouragan qui se déchaîne fréquemment dans ma tête, en m'appuyant sur un de mes atouts: la créativité. Apprendre à me poser. Trouver les bonnes méthodes pour évacuer les surplus d'énergie. Établir une relation à l'autre dans l'écoute et le respect.

Avec cet ouvrage, je veux vous prouver qu'il est possible de vivre avec un TDA/H et qu'il existe une multitude de mécanismes qui peuvent vous aider à mieux vivre avec ce trouble ou avec les personnes qui en souffrent. Si j'y arrive, aucune raison que ce ne soit pas le cas pour d'autres TDA/H."

Découvrez l'entretien d'Adrien dans La Libre en cliquant ici

© La Libre