Royals

Jusque-là très discret, l'homme de 31 ans lève le voile sur sa vie privée dans la presse et sur les réseaux sociaux.


James Middleton a décidé de prendre la parole sur la maladie qui le ronge depuis plus de deux ans. Dans les colonnes du Daily Mail, le frère cadet de Kate Middleton révèle souffrir de dépression. Il se livre sans tabou : "Pendant la journée, je me traînais et allais au travail, puis je fixais les yeux vitreux sur mon écran d'ordinateur, prêt à laisser les heures passer afin que je puisse retourner chez moi à la maison. Je ne pouvais pas communiquer, même avec ceux que j'aimais le plus : ma famille et mes amis proches". 

James Middleton a conscience d'avoir une vie de privilégié, "mais cela ne suffit pas pour combattre la dépression. Ce n'est pas simplement une maladie, c'est un cancer de l'esprit. C'est une absence de sentiments. Je ne pouvais pas ressentir de la joie, de l'excitation". Pour se sauver de la dépression, il entreprend en décembre 2017 une longue retraite dans le nord de l'Angleterre avec ses chiens. De retour chez lui et avec l'aide de professionnels, il réussit à surmonter sa maladie. "Aujourd'hui, j'ai retrouvé ma joie de vivre" reconnaît James Middleton, en couple depuis six mois avec Alizée Thévenet, une Française de 29 ans. 

En parralèle de ses révélations, l'homme de 31 ans a rendu public son compte Instagram. Aucune photo de ses deux soeurs, Kate et Pippa, mais une série de clichés dédiée aux animaux et à la nature, l'endroit où il est le plus heureux.