Royals Suspense et mystère ont entouré la naissance du bébé de Meghan et Harry. Maintenant que le petit garçon est né, les détails fusent.


La naissance le lundi 6 mai aux aurores (5h26) du bébé du couple a fait souffler les Britanniques qui commençaient à s'inquiéter : en effet, le terme était a priori dépassé d'une semaine et dans la presse, les médecins spécilaistes étaient nombreux à exprimer eux aussi leur inquiétude.

Il semblerait qu'effectivement, l'accouchement de Meghan Markle ait été considéré comme à risque. La jeune femme, fan de yoga, et qui a porté son bébé pendant neuf mois sans montrer de signe de fatigue notoire ou de problèmes de santé, souhaitait accoucher à la maison, au Frogmore Cottage sur le domaine de Windsor. L'apparition du prince Harry l'après-midi de la naissance à Windsor paraissait confirmer que son voeu se soit réalisé.

Et pourtant, le très informé Daily Mail a rapidement enquêté mettant à jour que l'enfant serait né dans une maternité londonienne, la maternité de l'hôpital privé Portland. Très chic et réservé à une clientèle huppée (l'accouchement est facturé environ 15 000 £), le lieu a vu naître les deux aînés des Beckham notamment ! De même que plusieurs membres de la famille royale : les princesses Beatrice et Eugénie, filles du prince Andrew, duc d'York, et de Sarah Ferguson, y sont également nées.

Ainsi dans la journée de dimanche, le service de sécurité des Sussex aurait emmené la princesse vers Portland, dans la plus grande discrétion : même la Reine n'aurait pas été avertie de ce changement de dernière minute afin que rien ne fuite !