Royals Cinq de ses plus proches amies se sont livrées à People pour raconter qui est Meghan Markle et alerter : "Comment peut-on lui faire cela à elle et son bébé?"


Sous le couvert de l'anonymat, cinq amies proches de Meghan Markle ont décidé de prendre sa défense devant les attaques, les critiques et les rumeurs dont elle est la cible depuis des mois. Les jeunes femmes entendent "rétablir la vérité, dénoncer le harcèlement dont elle est la victime".

Depuis son retour d'Australie, Meghan Markle est effectivement la victime d'une campagne malveillante alors que son statut l'empêche de s'exprimer. Le fait que certains médias britanniques l'aient appelé "Duchesse Capricieuse" n'en est qu'un exemple parmi de nombreux autres. Des sources anonymes du palais parlent de son "caractère difficile", on met en avant des "démissions en cascade", on parle de conflits entre elle et Kate Middleton, entre le prince Harry et le prince William, "à cause de Meghan"... 

Un traumatisme émotionnel

© REPORTERS

Ces perfidies ne peuvent que l'atteindre de plein fouet, elle qui attend son premier enfant avec Harry pour le mois d'avril. Une ancienne collègue décrit que "Meg a enduré en silence les mensonges et les inexactitudes… Nous sommes inquiètes des répercussions que cela peut engendrer sur sa santé et celle du bébé. Il est mauvais de faire subir un tel niveau de traumatisme émotionnel à quelqu’un, d’autant plus lorsque cette personne est enceinte."

Une autre explique à quel point la vie de Meghan est aux antipodes de ce que l'on croit savoir : "Nous leur avons toutes rendu visite [à Nottingham Cottage]. C’est petit et elle en a fait quelque chose de très confortable, mais la perception de leur style de vie et la réalité sont deux choses différentes. Meg cuisine pour elle-même et Harry chaque jour."

Et toutes mettent en avant la gentillesse innée de Meghan Markle, son sens de l'accueil et des autres : "La façon dont elle aime ses animaux, la façon dont elle aime ses amis, la façon dont elle aime vous nourrir, prendre soin de vous … rien de tout cela n’a changé", explique ainsi une des cinq.

La vérité sur son père

© REPORTERS

Thomas Markle, le père de Meghan, n'a pas aidé sa fille avec ses frasques et ses débordements dans la presse à propos de sa fille. Après le mariage, Meghan Markle lui aurait écrit une longue lettre : "Elle lui a dit : ‘Papa, j’ai le coeur brisé. Je t’aime. Je n’ai qu’un père. S’il te plaît, arrête de m’attaquer dans les médias pour que l’on puisse réparer notre relation.’ Parce qu’à chaque fois que son équipe doit venir la voir pour vérifier quelque chose qu’il a dit, c’est une flèche envoyée en plein cœur. Il lui a écrit une lettre à son tour et l’a finie en lui demandant d’organiser une séance photo avec elle. Elle s’est dit : ‘C’est l’opposé de ce que je demande. Je te dis que je ne veux plus que tu parles dans les médias, et tu me demandes de communiquer dans les médias. Est-ce que tu m’as entendue ?’ C’est comme s’ils ne se connaissaient pas", regrettent les interviewées.