Royals

La duchesse de Sussex est la marraine de quatre associations, dont Smart Works qui aide des femmes vulnérables à retrouver de l'emploi. Elle s'est rendue dans leurs locaux ce 10 janvier.


Baptisée la « duchesse capricieuse » par certaines sources, Meghan Markle est réduite au silence. Son nouveau rôle l'empêche de se défendre face au flot incessant des rumeurs. Comme l'avance Us Weekly, l'ancienne actrice serait lasse et frustrée. « Meghan est tellement préoccupée en ce moment, entre sa grossesse et les critiques, et elle trouve toute cette situation incroyablement stressante », lit-on dans le magazine. Heureusement pour elle, son statut lui permet (encore) de venir en aide aux autres.

Quand Meghan se la joue styliste

Ce 10 janvier, Meghan s'est rendue dans les locaux de Smart Works, l'une des quatre associations dans elle est la marraine officielle. Là, elle a longuement échangé avec des femmes dans des situations précaires qui cherchent du travail. Comme l'explique Kensington Palace, l'asbl les aide à reprendre confiance en elle grâce à du coaching et des dons de vêtements.

La future maman, arrivée dans un superbe trench Oscar de la Renta et une robe noire discrète, y a notamment promulgué quelques conseils mode et beauté à une femme de 56 ans. Un beau moment de complicité.