Bien dans ses Chaussettes

On ne remerciera jamais assez la charmante Raffaella d'avoir attiré à Bruxelles (eh oui l'amour!) Philippe Renoux, le chef d'Orphyse Chaussette. Sans cela, ce globe-trotter invétéré n'aurait probablement jamais posé sa batterie de cuisine dans notre capitale. Un véritable amoureux des produits qui vous accueille avec l'accent chantant du Sud.

Bien dans ses Chaussettes
©DR
Bex

On ne remerciera jamais assez la charmante Raffaella d'avoir attiré à Bruxelles (eh oui l'amour!) Philippe Renoux, le chef d'Orphyse Chaussette. Sans cela, ce globe-trotter invétéré qui a travaillé à Paris, New York, Rome, Jérusalem... n'aurait probablement jamais posé sa batterie de cuisine dans notre capitale. Et, l'on n'aurait jamais goûté la cuisine subtile de ce chef qui ne fait aucune concession à la qualité des produits proposés. Du frais, du beau, tout doit être de première qualité, sinon le fournisseur est renvoyé à ses chères études.

Philippe Renoux a apporté dans ses bagages non seulement son accent coloré du Sud-Ouest, mais également une cuisine qui ne renie rien de sa région d'origine tout en s'étant imprégnée des spécialités culinaires des différents pays où il a officié.

La carte de ce restaurant à l'allure de bistrot accueillant avec ses trompe-l'oeil déroutants change tous les trois/quatre mois, mais quelques plats sont déjà devenus des classiques et résistent à la rotation saisonnière. C'est notamment le cas du fameux `Tartare de thon façon retour des Indes´ qui se déguste en entrée ou en plat (9,50 ou 15,80 €). La `Tarte Tatin aux tomates confites´ (7,90 €) ou le `Consommé thaï aux crevettes grises´ (7,90 €) méritent également qu'on s'y attarde. Du côté des plats, on retiendra le `Magret de canard sauté aux piments doux et poivrons confits´ (17,20 €) et le `Mesclagne de poulet fermier au foie gras, sauce aux morilles´ (22,20 €).

Chaque jour, en plus de la carte, le chef propose quelques suggestions élaborées en fonction du marché. Lors de notre dernier passage, nous avons eu droit à un sublime `Velouté d'étrilles en capucino´. Une plongée dans les fonds bretons dont on se souviendra, tant les saveurs de ce merveilleux petit crabe étaient sublimées.

Enfin, la carte des vins rend hommage aux crus du Sud-Ouest. Faites-vous conseiller par Chris, le maître d'hôtel qui vous fera découvrir des cols souvent méconnus, mais qui valent le détour...

© La Libre Belgique 2002


Orphyse Chaussette. 5, rue Charles Hanssens, 1000 Bruxelles (à deux pas de la place du Grand Sablon), 02.502.75.81. Notre avis: à découvrir absolument.

Sur le même sujet