Un dimanche à l'usine?

Et si, dimanche, on se levait avec une irrésistible envie d'aller au travail? Ah non, pas un dimanche! Mais si c'était l'occasion de découvrir le quotidien des autres... Celui du boulanger du coin, de l'embouteilleur chez Schweppes, d'un hôtelier, d'un géomètre-expert immobilier ou d'un journaliste chez AB 3, par exemple.

Fr. D.

Et si, dimanche, on se levait avec une irrésistible envie d'aller au travail? Ah non, pas un dimanche! Mais si c'était l'occasion de découvrir le quotidien des autres... Celui du boulanger du coin, de l'embouteilleur chez Schweppes, d'un hôtelier, d'un géomètre-expert immobilier ou d'un journaliste chez AB 3, par exemple.

La mécanique est désormais bien rodée: une fois l'an, le premier dimanche d'octobre en général, une série d'entreprises, privées ou publiques, ouvrent leurs portes au public. Cette année, elles seront 429 (246 en Flandre, 145 en Wallonie, 38 à Bruxelles). L'occasion de mieux connaître le petit indépendant qui vient d'installer son atelier à deux pas de chez soi, mais également de percer le quotidien d'une multinationale.

Car tous les créneaux seront représentés: entreprises artisanales (confiserie, chocolaterie, brasserie), de haute technologie (fabricant de fibre optique) et même services. De quoi pousser les portes d'un hôpital ou d'un poste de police, mais également visiter un centre de tri postal, une ancienne décharge ou encore un dépôt d'autobus.

Alors, toujours pas envie de délaisser le peignoir du dimanche matin?

Dimanche 6 octobre, de 10 à 17h sauf programme particulier. Liste des entreprises sur www.jde.be. Le magazine `Journée Découverte Entreprises´ (édition Wallonie-Bruxelles) est disponible dans les librairies au prix de 1,5 €.

© La Libre Belgique 2002