Le Blow-Up ouvre son club

Depuis février 2001, les soirées Blow-Up connaissent un succès jamais démenti. Organisées par les trois Dj's, Cosy Mozzy, S-Venus et Mandrak, leur principe est simplissime: à côté des boîtes orientées uniquement techno ou house, il reste de la place pour toutes les autres musiques électroniques, du nu-jazz à l'électro en passant par quelques `vieilleries´.

P.D.G.

Depuis février 2001, les soirées Blow-Up connaissent un succès jamais démenti. Organisées par les trois Dj's, Cosy Mozzy, S-Venus et Mandrak, leur principe est simplissime: à côté des boîtes orientées uniquement techno ou house, il reste de la place pour toutes les autres musiques électroniques, du nu-jazz à l'électro en passant par quelques `vieilleries´. Outre l'éclectisme, l'autre précepte est de proposer des Dj's talentueux, mais pas forcément connus.

A partir du 12 octobre, tous les samedis, de minuit à six heures, le Blow-Up s'installe au Studio Athanor, surtout connu pour être un club de jazz. Voilà donc Bruxelles muni d'un nouvel endroit où sortir, pour danser ou papoter, même si les places risquent d'être chères, vu la taille du studio.

Places limitées (environ 350), décor sophistiqué, public posé, tout est en place pour en faire les soirées les plus `trendy´ de la capitale.

La soirée d'ouverture sera animée par les trois Dj's résidents qui, dès la semaine suivante, seront rejoints par des invités dont les plus connus sont Bernard Dobbeleer, le 2 novembre et Ed & Kim (du Culture Club), le 30 novembre.

© La Libre Belgique 2002


Studio Athanor, Hôtel Arlequin/Actor Studio, 17-19 rue de la Fourche, 1000 Bruxelles. Entrée: 7 euros.

Sur le même sujet