Petit mais déjà grand

La place du Châtelain voit régulièrement fleurir des restaurants à la mode. Dans cet univers de l'éphémère, difficile de résister au temps qui passe. Le O'comme trois pommes est le plus ancien de la place, celui qui a réussi à utiliser la patine du temps à son avantage.

Petit mais déjà grand
©D.R.
H.H.

La place du Châtelain voit régulièrement fleurir des restaurants à la mode. Dans cet univers de l'éphémère, difficile de résister au temps qui passe. Le O'comme trois pommes est le plus ancien de la place, celui qui a réussi à utiliser la patine du temps à son avantage.

La salle est petite mais joliment décorée, dans des tons mats. Le mobilier en bois, les chaises en rotin, les nappes blanches et la présence de pommes ici ou là finissent par conférer un climat serein au lieu. On s'y sent bien et on y mange bien. Les deux patrons, Marc Pauwels et Alain Ramboux, aux commandes et en salle depuis les débuts, sont les garants d'une qualité sans faille

Leur cuisine est faite de mélanges. Les influences sont multiples et séduisent le palais, les plats se déclinant tout en légèreté et en finesse, à l'image d'un `confit de topinambour et lamelles de foie d'oie cru parfumé à la fleur de sel´ ou d'une `petite mousse de ratte du Touquet et caviar de hareng Avruga´. A midi, le lunch à 12 € (2 services) ou le business lunch à 27 € (3 services) sont une excellente entrée en matière pour découvrir l'endroit. Au fil des jours, on dégustera de petits délices, comme des ravioles dans une nage de potiron, un régal un rien trop salé, suivi d'une aile de raie sauce au beurre.

Mais les formules sont nombreuses. Pour le menu, il s'agit de choisir un (28 €), deux (39 €) ou trois services (47 €) dans les plats proposés à la carte (qui évolue avec la saison). Un menu à 28 € (trois services) est également proposé tous les soirs. On y mangeait par exemple des `beignets de morue sur lit de salade et confit de tomates´, une `ballottine de poulet fermier fumé au thé vert et jus lié au miel d'acacia´ et une `crêpe farcie à la banane et chocolat chaud, glace au rhum raisin´. Vu la qualité, le prix est très raisonnable. Pour accompagner ces délices, la carte des vins est exclusivement française (Loire, Bordeaux, Bourgogne...).

En dessert, on ne s'étonnera pas de trouver des merveilles comme des `petites ravioles de crème brûlée, crème anglaise à l'anis vert étoilé´ ou un moelleux au chocolat servi dans un petit ramequin avec une boule de glace vanille.

Bref un endroit ravissant, qui a réussi à imposer une cuisine raffinée et originale, sur les traces de la cuisine-fusion.

© La Libre Belgique 2003


O’comme trois pommes. 40, place du Châtelain 1050 Bruxelles. Tél./fax : 02.644.03.23, www.oc3pommes.be Notre avis: un endroit au charme rustique désuet qui propose une cuisine raffinée, inventive et maîtrisée.