Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones

La Belge Valérie Lardinois était cadre à la RTBF puis à RTL : elle a tout quitté pour partager son coup de foudre absolu pour les montagnes et les criques de Majorque. Elle y organise des retraites comme des bulles en connexion avec la nature et les autres.

Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones
©DR
E.W.

Le soleil se lève mais déjà tout est beau : la végétation, les montagnes qui se font abruptes au bord de l’eau et sculptent des criques, les eaux turquoise, les oliviers, les amandiers, les orangers qui bruissent sous le vent. Nous sommes dans les terres authentiques de Majorque, la plus grande des quatre îles des Baléares. Et plus précisément dans la Serra de Tramuntana. Une chaîne de montagnes qui longe la côte nord-ouest de l’île. Ce massif apporte un tel contraste sur presque 100 km avec la mer qu’il a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Valérie Lardinois connaît bien la beauté des images et le miroir aux alouettes qu'elles peuvent entretenir : jusqu'à il y a peu, elle travaillait dans les médias : responsable des acquisitions fiction à la RTBF puis directrice des acquisitions et de la programmation à RTL. Un parcours professionnel à responsabilités, qui l'a fait vibrer, courir, douter, tout en élevant ses trois fils devenus grands maintenant : elle est même devenue grand-mère d'un petit Américain. Bref, la vie quoi et surtout aux quatre coins du monde pour cette grande utilisatrice des compagnies d'aviation : " J'ai compté, je prenais 150 vols par an et j'habitais à l'hôtel 3 mois et demi en cumulé par an".

Rencontre avec une île

Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones
©DR

Et puis elle a rencontré Majorque, un peu par hasard, sans particulière envie de découvrir une île qu’elle imagine trop touristique, trop construite, un peu fausse dans son accueil. Mais comme on leur prête une maison, elle ne va pas dire non quand même ! Valérie Lardinois découvre une île préservée, une douceur dingue, des Majorquins chaleureux, une authenticité qu’elle avait oubliée. C’est le coup de foudre et avec son mari, ils vont chercher une maison de vacances qui pourraient rassembler toute la famille qui a essaimé dans divers pays.

"Moi qui étais très prise toute la journée dans une vie bruxelloise qui ne se posait pas vraiment, je me prenais à rêver d'aller dans la Serra. Quand on arrive là-bas, c'est magique, on souffle, le rapport à la nature est partout et on freine tout : ça fait comme... les flaps d'un avion à l'atterrissage ", sourit Valérie Lardinois. " Dans le même temps, Palma, la capitale de l'île est un petit Barcelone pleine de vie, de culture, de plages de sable fin. On n'est pas non plus paumés sur un caillou, j'aime ce contraste. "

Tout va très vite, un jour, elle se retrouve sous la pluie dans un embouteillage à Meiser, gros croisement automobile bruxellois et se rend compte d'une part qu'elle a fait le tour de son boulot et d'autre part, qu'elle a envie de partager avec d'autres ce qui lui a apporté tant de paix et de sérénité alors qu'elle pensait avoir tout vu en fait ! "Ma vie me paraissait de plus en plus futile et loin de mes préoccupations. J'avais l'impression de passer à côté de l'essentiel : moi ! J'avais besoin de m'enraciner, de me retrouver."

Pierre, mer et luxe de temps

Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones
©DR

Avant la crise du Covid, sa décision est prise, elle va d'une manière ou d'une autre faire découvrir cet essentiel, ce bien-être, " cette chose incroyable qui se passe quand on arrive quand on est là-bas ". La nouvelle entrepreneuse décide de ne pas investir dans un seul lieu pour proposer ses retraites de bien-être de 5 jours, tout simplement parce qu'elle propose des séjours différents : bien-être avec du yoga, du pilates, mais aussi développement personnel où l'on aborde notamment la gestion du burn-out, comment devenir le héros de son histoire propre ; ou encore sport et évasion avec du trek, des séances de sport, des balades et des rencontres par exemple autour de la philosophie… Le tout, c'est de se nourrir l'esprit et le corps évidemment. Car le ressourcement passe aussi par la "bonne bouffe", les tablées de personnes qui se découvrent, l'échange, le changement des habitudes.

Elle lance donc Rützu une sorte d'agence de voyages spécialisée dans l'organisation de séjours ressourçants dans des lieux qui s'y prêtent exactement : pierres séculaires, ambiance douce et préservée ; maisons authentiques au milieu de la nature et toujours vue vertigineuse sur la mer. Autour d'elle des chefs locaux qui connaissent les bons petits producteurs et des yogis, des coachs certifiés, des philosophes, des artistes, un ensemble de pros du bien-être qui communiquent en français. "C'est plutôt rare les séjours bien-être où l'on parle français à Majorque. Les séjours qui y sont organisés sont en général en allemand ou anglais".

Une petite communauté

Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones
©DR

Lumière et beauté comme cadre pour des petits groupes de 10 à 12 personnes qui apprendront vite à se connaître. " Je voulais vraiment pousser la notion de partage avec les "profs" mais également entre les gens, ça fait du bien aussi de rencontrer d'autres gens, d'autres parcours de vie, d'autres chemins de pensée. Et puis, on ne fait pas que du yoga, de la méditation ou que des team-buildings, ou que du sport : on s'arrête, on prend le temps, on fait de la céramique, on partage des expériences, des histoires, beaucoup de rires. Le temps de quelques jours, une petite communauté se forme, la cheffe vient manger avec nous, on l'aide naturellement à débarrasser la table avant de continuer à discuter. Tout ça fait un bien fou ."

Dans ce genre de lieu, on a aussi envie de se retirer en soi, d'être un moment seul : la nature est là tout autour. Un écotourisme de luxe : "le luxe, c'est le temps pour soi, la gastronomie locale, la possibilité d'une parenthèse, la beauté où qu'on pose les yeux", souligne Valérie Lardinois. Et rendez-vous en 2022 sur des catamarans !

Ici, tout se pose : "On s'ancre, on souffle, je ne pouvais pas ne pas partager ça, là où je suis persuadée d'être à ma place. On est entouré que de belles choses, de lumière, de la nature bien plus grande que nous. C'est terriblement bon, incroyablement ressourçant".

En pratique

- Retraite Yoga Mallorca organisée en collaboration avec Yoga Room du 10 au 15 septembre.

- Retraite Conscience du corps et boost énergétique organisée en collaboration avec le Studio de fitness et pilates Soqi du 22 au 26 septembre.

- Atelier "Le burnout ? moi jamais !", organisé en partenariat avec le CentrEmergences, animé par Anne-Françoise Meulemans et Isabelle François, toutes deux médecins et psychothérapeutes. Du 9 au 13 octobre.

> Autres séjours sur https://rutzu.com/

Prix. A partir de 1150 euros pour 5 jours, activités, repas, taxe de séjour compris. L’avion est à prendre soi-même mais l’île est bien desservie par des compagnies proposant des petits prix.

La sécurité sanitaire sur place est garantie et les conditions Covid sont prises en compte concernant les annulations.

Se ressourcer : à Majorque, chez Valérie Lardinois pour un séjour bien-être centré sur les francophones
©DR