Cinq conseils avant de débuter une via ferrata en Belgique

Découvrez les conseils de Marie, fondatrice de la page "Tour du monde en Belgique".

Contribution externe
Cinq conseils avant de débuter une via ferrata en Belgique
©Marie Voght

Marie Voght, étudiante en première année de marketing à l'EPHEC (Louvain-la-Neuve), est la fondatrice de la page "Tour du monde en Belgique". Elle est également l'auteure de deux livres relatant ses explorations de la Belgique. Tous les 1ers du mois, elle présentera pour "La Libre Etudiant" une chronique avec ses bons conseils d'escapades à destination des étudiants, mais pas que !

Cela faisait un petit temps déjà que je voulais essayer la via ferrata en Belgique ! Cette activité consiste à grimper sur les rochers à l’aide de structures en métal, tout en étant attaché pour être en sécurité. Elle se pratique en Belgique, et partout ailleurs dans le monde.

Récemment, j'ai eu l'opportunité de tester cette activité en compagnie d'une amie. Voici quelques conseils à celles et ceux qui souhaiteraient se lancer.

1. Commencer par une initiation

Il est essentiel d'avoir un guide pour débuter en toute sécurité. Il faut donc commencer par trouver un club d'escalade ou de spéléologie inscrit à une de ces fédérations belges : UBS, CAB, VVS ou KBS. Il faut ensuite prendre contact avec un membre du club pour faire une initiation et trouver une date pour démarrer l'aventure.

2. Choisir le bon niveau

Forcément, si c'est la première fois, il faudra commencer par le niveau débutant. Mais il existe d'autres niveaux qui sont cotés comme suit : F (facile), PD (peu difficile), AD (assez difficile), D (difficile), TD (très difficile), ED (extrêmement difficile).

3. Porter le bon équipement

De préférence, des vêtements qui peuvent être déchirés. Mais aussi de bonnes baskets et des gants.

4. Ecouter les consignes

Ce n'est pas dangereux mais ça peut l'être si on ne fait pas attention. En partant avec un guide, et si vous ne faites pas le singe (sauf sur le pont de singe évidemment!), il n'y a pas de raison de s'inquiéter.

5. Prendre beaucoup de plaisir !

Celles et ceux qui auraient le vertige et ne se sentiraient pas bien peuvent toujours faire demi-tour ou descendre à la corde. Mais il n'y a pas de raison de stresser, c'est une activité incroyable! Je vous encourage vivement à tester cette activité, et à enchainer avec d'autres niveaux. C'est un bon moyen d'apprécier encore plus les beautés qu'offre la Belgique.