Un couple de Canadiens emmène ses enfants en tour du monde avant qu'ils ne deviennent complètement aveugles

Avant que ses quatre enfants ne deviennent aveugles à cause d'une maladie génétique rare, ce couple de Canadiens a décidé de les emmener en voyage.

Un couple de Canadiens emmène ses enfants en tour du monde avant qu'ils ne deviennent complètement aveugles
©Instagram Plein Leurs Yeux

Le 21 mars dernier, la famille Pelletier a décollé depuis Toronto pour un tour du monde. Sébastien et Edith ont en effet décider de partir parcourir le monde avec leurs quatre enfants, avant que ceux-ci ne perdent entièrement la vue. En effet, comme le raconte CNN, trois des quatre enfants sont atteints d'une maladie génétique rare, une rétinite pigmentaire, qui les rendra totalement aveugles dans les années à venir.

Les parents Pelletier ont remarqué que leur fille aînée souffrait de problèmes de vue, lorsqu'elle avait trois ans. Après avoir vu des spécialistes et pris connaissance du diagnostic établi sur Mia, Sébastien et Edith ont appris en 2019 que deux de leurs garçons Colin (7 ans) et Laurent (5 ans) étaient également atteints de rétinite pigmentaire. Selon les parents, ils pourraient devenir aveugles à l'âge adulte. Seul Léo, neuf ans, n'est pas touché par la maladie.

Pour permettre à leurs enfants de découvrir un maximum de choses avant qu'ils ne perdent totalement la vue, Sébastien et Edith ont entrepris de les emmener en tour du monde. Leur médecin leur a en effet conseillé de transmettre à leurs enfants "des souvenirs visuels", ce qu'ils ont pris comme une invitation à voyager. "Je me suis dit : 'Je ne vais pas leur montrer un éléphant dans un livre, je vais les emmener voir un vrai éléphant. Et je vais remplir leur mémoire visuelle avec les meilleures et les plus belles images que je peux", a raconté la maman à CNN. La petite famille a donc commencé une liste de ce que les enfants voulaient absolument voir une fois dans leur vie. "Mia voulait faire de l'équitation, tandis que Laurent voulait boire du jus sur un chameau. C'était très spécifique et très drôle", se rappelle Edith.

Les Pelletier avaient planifié de prendre la route vers la Russie dès juillet 2020, mais la pandémie de coronavirus en a décidé autrement. Ils sont donc finalement partis en mars 2022, direction la Namibie. Ils sont ensuite remontés vers la Turquie, avant d'entreprendre le voyage vers la Mongolie, fin juillet. Ils se déplacent la plupart du temps en van, et campent sur le chemin. Actuellement, les Pelletier - qui racontent leurs aventures sur les réseaux sociaux - sont en route pour l'Indonésie, après avoir passé cinq semaines au "pays du ciel bleu".

Pour les parents, partir faire le tour du monde était la meilleure façon d'apprendre la vie et la résilience à leurs enfants.

"Voyager est quelque chose dont on peut tirer des leçons. C'est agréable et amusant, mais ça peut aussi être très difficile. On peut être mal à l'aise. On peut être fatigué. Il y a de la frustration. Il y a donc beaucoup de choses à apprendre du voyage lui-même", a-t-elle expliqué, ravie que ses enfants soient "super curieux" et impressionnée par leur facilité à s'adapter aux conditions pas toujours faciles de leur périple. "Peu importe la difficulté de leur vie, je voulais leur montrer qu'ils ont de la chance d'avoir l'eau courante à la maison et de pouvoir aller à l'école tous les jours avec de beaux livres colorés", a-t-elle conclu.