Les Sables d’Olonne , une station phare de la Côte de Lumière

La cité sablaise est devenue une station balnéaire réputée au fil des décennies et pas seulement pour le mythique Vendée Globe.

Thierry Weber
Les Sables d’Olonne , une station phare de la Côte de Lumière

Qui dit les Sables d’Olonne et, plus généralement, la Vendée, pense inévitablement au mythique Vendée Globe dont le prochain départ sera donné le 10 novembre 2024. Le fameux tour du monde à la voile en solitaire, qui a lieu tous les quatre ans depuis 1989, a considérablement contribué à la notoriété de la cité balnéaire vendéenne au point de devenir la capitale mondiale de la voile monocoque (Les Sables/Les Açores/Les Sables, le Tour de France à la voile ou plus récemment la Vendée Arctique sans oublier le prochain Golden Globe Race ou tour du monde à l’ancienne).

Les images des skippers remontant le chenal lors des départs et des arrivées ont fait le tour du monde depuis des décennies. Mais au-delà de cette grand-messe de la voile, la ville des Sables-d’Olonne se découvre au fil des saisons avec un florilège d’activités et de manifestations pour toutes les envies. La Chaume, les Sables d’Olonne, son château, l’Île d’Olonne, Sainte Foy, Saint Mathurin ou Valré, un territoire qui respire la joie de vivre et l’éclectisme et qui se découvre sous un soleil qui réchauffe les cœurs et les corps plus de 2200 heures par an. Des complexes aquatiques en passant par le zoo ou le musée d’art moderne et contemporain, tout est composé pour satisfaire le plus grand nombre d’autant que les paysages offrent une diversité somptueuse en passant des plages de sable fin aux marais salants sans oublier une grandiose forêt domaniale.

Après avoir goûté aux premières heures du soleil en matinée sur le Remblai très animé et bordé de boutiques et de cafés ou le long des 25 kilomètres de littoral (un délicieux mélange de plages de sable fin ou plages sauvages voire de côtes rocheuses) sur les plages du Paracou, du Bassin Dombret, du Tanchet, des Granges ou Sauveterre (paradis des sports nautiques pour les fanas de la glisse), on pourra aussi vous initier aux sorties en mer sur différents voiliers ou découvrir la pêche océanique.

Villa typique du bord de mer datant de la fin du XIXe et début du XXe siècle.
Villa typique du bord de mer datant de la fin du XIXe et début du XXe siècle.

En quittant les eaux de l’Atlantique, on longe le front de mer et on s’engouffre dans les ruelles étroites de la cité balnéaire. Des chemins parfois tortueux et étroits mais qui vous dévoileront les charmes de l’architecture balnéaire sablaise dans le quartier du Remblai, comme en témoignent les styles chalet, régionaliste néo-basque, art déco ou des années 50’.

Ne manquez pas la découverte de l’Île Penotte qui… n’est pas une île mais un quartier piétonnier pittoresque flanqué de ruelles biscornues où les maisons sont ornées de mosaïques constituées de coquillages multicolores qui sont l’œuvre de l’artiste Danièle Arnaud-Aubin qui s’inspire de la mythologie, des contes de fées ou fantastiques. À découvrir aussi le quartier du Passage et les Halles centrales.

Changement radical de décors avec le quartier de la Chaume, de l’autre côté du Chenal des Sables. Ses petites bâtisses basses peintes à la chaux aux fenêtres étroites distillent un contraste certain avec l’urbanisme plus moderne des Sables d’Olonne en général. C’est le quartier typique et pittoresque des marins-pêcheurs, le plus ancien de la cité balnéaire vendéenne. Le quartier ne se quitte pas sans une visite de la Tour Arundel et le Château Saint Clair. Avec ses fortifications et servant de garnison sous Louis XIII, le château abrite aujourd’hui le musée de la Mer.

Naturellement, les Sables d’Olonne ne seraient rien sans ses ports. Leurs premières pierres remontent au XVe siècle sous l’impulsion de Louis XI. Par la suite, la pêche à la baleine, le commerce du sel, des vins, du blé et de la toile de voile en font un des ports les plus actifs de la côte atlantique. Lors des siècles suivants se développa la pêche à la morue, à la sardine et au thon. Il est loin le temps des barques sardinières à voile, des robustes baleinières. Aujourd’hui, la cité sablaise abrite un port de pêche artisanale, essentiellement axée sur les poissons nobles, un port de commerce et celui de plaisance, le célèbre port Olonna, port d’attache pour les skippers du Vendée Globe.

Le marché des Halles Centrales des Sables-d’Olonne.
Le marché des Halles Centrales des Sables-d’Olonne.

À vélo, à pied ou en voiture pour les moins courageux, il est temps de s’éloigner du centre-ville et de la côte pour parcourir l’arrière-pays des Sables d’Olonne. Sous les pins de la forêt plantés sur les massifs dunaires, la promenade sur les sentiers balisés, parsemés d’essences variés comme les acacias, les chênes verts ou les pins maritimes vous conduiront jusqu’au marais ornithologique, un site protégé de 1300 hectares où les premières salines remontent à l’époque gallo-romaine. Aujourd’hui, la majorité des marais sont des marais à poissons pour l’élevage de l’anguille et du mulet.

Au nord des Sables, la côte chaumaise offre aux assauts de l’océan ses parois rocheuses impressionnantes et notamment le Puits d’Enfer, cette faille profonde dans la falaise où la mer s’engouffre avec fracas à marée haute. Le bois de Saint-Jean, la baie de Cayola ou l’espace naturel sensible Saint-Jean d’Orbestier méritent aussi le détour au gré de vos promenades.

Véritable havre de paix qui vous enchantera, les Sables d’Olonne sont aussi des lieux de détente et de sports pour des vacances inoubliables en étant assuré de rentrer au pays avec le plein d’énergie…

5 bonnes raisons de venir aux Sables d’Olonne

1. Le Vendée Globe

Si vous ne venez qu’une seule fois dans la cité sablaise et que vous n’avez pas opté pour la période estivale, choisissez une édition avec un départ de la célèbre course autour du monde. Créé en 1989, le Vendée Globe a forgé sa légende et la gloire de ses conquérants. Prochain départ dans deux ans, le 10 novembre. La remontée du chenal par les skippers sous les feux de Bengale est inoubliable pour ces hommes qui défient l’Everest des mers.

2. Les halles centrales

Les Halles sont situées sur l’ancien petit cimetière des Sables d’Olonne et les premières datent de 1810. On y admirera le style pavillon Baltard imaginé par l’architecte sablais Charles Smolski en 1890. C’est, aujourd’hui, un marché alimentaire de produits locaux plus délicieux les uns que les autres. Il est très prisé par les Sablais et les touristes et est ouvert toute l’année.

3. Le chocolat et la bière

Étonnant peut-être mais tellement vrai. La région fourmille de microbrasseries. N’hésitez pas à visiter La Cabaude, où l’artisan brasseur Indy Sastor vous proposera ses bières artisanales. Plus prestigieux, sans doute, à quelques encablures du centre-ville, les produits de la chocolaterie de Vincent Vallée, champion du monde en 2015, valent assurément le détour tant par leur originalité que par leur saveur. On pourrait même affubler la cité sablaise de l’autre pays du chocolat et de la bière en référence à nos contrées.

4. La visite guidée de la criée

Il est recommandé de vous faire accompagner par l’un des guides de l’association Meravenir qui vous expliquera les coulisses du port de pêche, le rôle des mareyeurs, les habitudes et techniques des marins-pêcheurs, les secrets de la vente, la diversité des poissons et crustacés pêchés sur les côtes vendéennes.

5. Un agenda bien chargé

Outre les nombreux musées et les expositions qualitatives, les Sables d’Olonne est vraiment une ville d’événements sportifs et culturels avec les courses nautiques en avril (1000 milles des Sables ou la Solo Maître CoQ), en mai, la Vendée Va’a (course internationale des pirogues polynésiennes), en juin, le gigantesque Vendée Air Show, la course Vendée Arctique, le Vendée Cœur. En juillet, place à l’Ironman 70.3 et le célèbre Unity Festival de musique. Bref, une panoplie de manifestations qui ravira les foules…

Comment venir aux sables d’olonne

Voiture : Bruxelles > Les Sables-d’Olonne 773 km via les autoroutes

Avion : Aéroports de La Rochelleou Nantes Atlantique(vols depuis Charleroi)

Train : gare SNCF et TGV

Se renseigner

Les Sables d’Olonne www.lessablesdolonne-tourisme.com

Vendée Expansion www.vendee-tourisme.com