Voyages Capitale natale d'Oscar Wilde et de la Guinness, Dublin regorge de plaisirs oniriques.


1. Direction le Temple Bar

Si vous voulez découvrir un quartier animé, qui se compose de traditionnels pubs irlandais en tous genres, de restaurants branchés et de boîtes de nuit, vous êtes au bon endroit. Dans ces endroits, la Guinness coule à foison et de savoureux plats traditionnels sont proposés pour un prix correct. Globalement, le niveau de prix des restaurants est semblable à celui de la Belgique.

Par contre, le prix de la bière est conséquent. À titre de comparaison, une Guinness achetée dans un Irish pub en Belgique vous coûtera le même prix (voire moins cher) qu'à Dublin. Mais le décor et l'ambiance de la capitale irlandaise sont sans pareil et vous ferons oublier ces quelques euros dépensés. Là-bas, nombreux sont les artistes qui se produisent guitare à la main, afin de vous faire découvrir (ou redécouvrir) la Spanish lady ou le sensationnel Hey Ah Hey Ah Hey.

© reporters

Et puis, on est là pour se faire plaisir non? Une adresse très prisée par les jeunes est le Thunder Road Café , un restaurant à thème spécialisé dans le burger américain, qui vous propulse dans une ambiance d'outre-atlantique très typique.

© LDC

Pour vous y rendre, rien de plus simple. Si prendre les transports en Belgique peut parfois s'avérer un véritable casse tête, il faut dire que la mobilité a été particulièrement bien pensée à Dublin. Les bus à deux étages, équipés d'espaces de rangements pour vos éventuelles valises, vous emmèneront partout. Des cartes qui compilent les parcours classiques à travers Dublin, la navette qui passe vous prendre et vous ramène à l'aéroport et le bus Hop on hop off, qui fait la visite des lieux emblématiques de la ville.

© LDC

2. Visiter les musées incontournables

Si vous débarquez à Dublin pour prendre une bouffée de culture, vous êtes également à la bonne adresse. La ville est parsemée de musées regorgeant d'histoire et/ou de concepts sympathiques. La plus emblématique reste la Guinness Storehouse, brasserie immersive dans laquelle l'histoire de la célèbre bière irlandaise est retracée. Le ticket, qui vaut 25 euros - ou moins si vous réservez sur internet - vous permettra de savourer le précieux breuvage à l'issue de la visite.

© reporters

Outre cela, Dublin possède un parc immense, le Phoenix Park (sa superficie est de 712 hectares!), qui est d'ailleurs le second plus grand parc citadin d'Europe. Autrement dit, si le coeur vous en dit, le lieu est propice à diverses promenades qui satisferont vos poumons.

© REPORTERS

Évidemment, la cathédrale Saint-Patrick, merveille d'architecture érigée en l'honneur du culte anglican irlandais, est un must see. Pour boucler cette liste non exhaustive, notons la prison de Kilmainham, la cathédrale Christ Church, la distillerie Jameson pour les férus de whisky, la bibliothèque du Trinity College (où vous pouvez admirer le Book of Kells, qui a servi à l'évangélisation de l'Europe entre la fin du 8e et du 10e siècle), etc. 

© REPORTERS

Plusieurs éminents écrivains ont foulé cette bibliothèque: Oscar Wilde (The picture of Dorian Gray) ou encore Jonathan Swift (Les voyages de Gullliver). Notez également que Dublin possède un sympathique musée de cire, intitulé le National Wax Museum, dont le prix de 15 euros reste plus abordable que les célèbres Musée Grévin ou Madame Tussaud.

3. Une excursion au bord des falaises

Si vous avez une quarantaine d'euros à dépenser pour des souvenirs impérissables, pensez à réserver un trajet jusqu'aux falaises de Moher, depuis Dublin. Des compagnies organisent le voyage qui comprend une visite guidée de Dublin en car, le voyage à travers l'île irlandaise, l'entrée au site des Cliffs of Moher et d'autres vues à tomber à la renverse. Des étendues vertes et rocheuses ou autant de paysages dignes de cartes postales s'offriront à vous.

© LDC