Cet article s'inscrit dans notre rubrique hebdomadaire de conseils touristiques.

Nichée dans les Pyrénées entre la France et l’Espagne, la Principauté d’Andorre possède de nombreux attraits qui dépassent bien le simple fait de pouvoir y faire de bonnes affaires dans les magasins locaux grâce au duty free qui y est pratiqué depuis de nombreuses années. Sur ce territoire de 468 kilomètres carrés, tout est mis à votre disposition pour passer d’excellents moments. Et si dans les jours qui viennent, après avoir passé de bons réveillons, vous vous penchez sur la destination de vos prochaines vacances, étudiez les possibilités qu’offre Andorre. Pour vous aider, vous guider, voici pourquoi cette Principauté pourrait vous intéresser.

Un climat doux : ceux qui veulent éviter les grosses chaleurs en été apprécieront la moyenne de 25 degrés qui est de mise à Andorre en été. Le fait de séjourner en montagne offre aussi une certaine fraîcheur.

Des tarifs abordables : partir avec toute sa petite famille en été peut vite faire exploser le budget. En choisissant Andorre, vous pourrez faire de bonnes affaires tout en conservant un bon niveau d’hébergement et une certaine qualité de nourriture sans faire exploser votre budget.

© DR

Des vacances qui bougent : avec ses espaces naturelles qui occupent 90 % de son territoire, Andorre offre un large panel d’activités pour ceux qui veulent bouger pendant leurs vacances. Chaussures de marche aux pieds, vous pourrez découvrir de magnifiques paysages en parcourant les nombreux chemins et sentiers qui traversent la Principauté. Lacs, rivières et montagnes seront vos compagnons pendant des heures de plaisir. Et grâce à des fiches détaillées qui reprennent notamment la carte du parcours, le temps pour le faire, sa difficulté mais aussi la faune et la flore que vous pourrez rencontrer, vous trouverez exactement ce que vous désirez. Devenu un spot très reconnu et apprécié par les cyclistes professionnelles, il est aussi possible pour monsieur ou Madame tout le monde (merci les aides électriques) de découvrir les charmes de la nature locale sur deux roues. Les autorités andorranes ont d’ailleurs pas mal investi ces dernières années pour offrir à ses cyclotouristes des routes de qualité ainsi que des signalétiques claires et précises. Les plus téméraires, pourront, eux, quitter les routes pour se lancer sur les plus de 200 kilomètres d’itinéraires banalisés pour les VTT. Entre descentes vertigineuses et ascensions exigeantes, vous pourrez profiter de magnifiques paysages. Conscients du haut potentiel de la Principauté en ce qui concerne ce tourisme spécifique, de nombreux hôtels sont spécialisés dans l’accueil des cyclistes avec des locaux à vélo ou des chambres plus spacieuses. Et de nombreuses enseignes vivent de la location et/ou de la vente de vélos et de ses accessoires. Et si vous préférez troquer vos deux roues pour quatre pattes, il vous sera possible d’emprunter à dos de cheval des chemins ancestraux qui traversent les bois qui décorent la montagne. Les plus aventuriers qui voudront faire augmenter leur taux d’adrénaline s’équiperont de leur baudrier et de leurs mousquetons pour arpenter les 25 voies aux difficultés variables qui existent à Andorre. Sur ces murs d’escalade, ces chemins à flanc de montagne et via ferrata du pays (itinéraires aménagés dans une paroi rocheuse, NdlR), vous pourrez profiter de magnifiques paysages et points de vue. Et les amateurs de sensations fortes poursuivront leur séjour en se testant au canyoning. Avec des moniteurs aguerris, vous évoluerez dans le lit d’un cours d’eau, passant dans des gorges ou des ravins étroits. Situés en montagne, ces canyons escarpés comportent des cascades de différentes hauteurs que l’on franchit de multiples manières : saut, toboggan, ou descente en rappel. Un pur bonheur où votre cœur battra la chamade lors de certains passages. Enfin, toute la petite famille pourra profiter des trois parcs andorrans où les enfants s’essayeront notamment à la tyrolienne, à l’acrobranche ou au kayak. Le clou du spectacle étant peut-être le Tobotronc qui est le plus long toboggan alpin du monde : 5,3 kilomètres de long avec un dénivelé de 400 mètres ! Une descente trépidante à bord d’une luge deux places montée sur des rails qui traverse la forêt de La Rabassa.

© DR

Des vacances relaxantes : vous cherchez un endroit pour vivre un petit trip tranquille avec votre moitié. Avec ses centres wellness installés au cœur de paysages verdoyants, Andorre peut répondre à vos attentes. Pendant des heures, échappez-vous du stress de la vie quotidienne grâce à des soins adaptés. Il sera ensuite temps de se rendre dans une des nombreuses artères commerçantes de la Principauté où les bonnes affaires sur des produits de marque et de qualité vous attendent grâce au duty free présent à Andorre. Et avant de regagner votre hôtel, il sera temps de faire plaisir à vos papilles gustatives en dégustant dans un petit restaurant local les spécialités du pays. Lesquelles ? Le trinxat des montagnes qui est composé de pommes de terre, de chou vert, de lard et d’ail ou l’Escudella, un pot-au-feu typique de la cuisine catalane. Et ceux qui adorent les charcuteries, saliveront devant les jambons ou saucissons de la région.

© DR

Comment venir en Andorre

La route est le seul moyen pour se rendre dans la principauté d’Andorre. La voiture est le véhicule le plus utilisé, le pays n’étant desservi ni par le transport aérien ni par le rail. Il est malgré tout possible de se rapprocher des frontières d’Andorre en train ou en avion, puis d’emprunter ensuite les navettes fréquentes de bus qui permettent d’atteindre l’Andorre.

En voiture : il existe deux routes. L’une depuis la France, l’entrée dans le pays se faisant par le Pas de la Case, à 2 000 mètres d’altitude, par l’ascension du Port d’Envalira. Le tunnel (payant) situé à l’entrée de la ville permet d’éviter le col d’Envalira. L’autre depuis l’Espagne mène directement à Andorre-la-Vieille.

En bus : Toulouse-Andorre est une liaison courante assurée par différentes compagnies d’autocar. Comptez 2 h 30 de voyage pour parcourir les presque 200 kilomètres. La distance et le temps du voyage sont sensiblement identiques pour rallier Andorre-la-Vieille en bus depuis Barcelone.

En avion : prendre un vol direct pour l’Andorre est pour l’heure impossible. Les aéroports les plus proches sont : Barcelone, Toulouse, Reus, Perpignan, Gérone ainsi que Carcassonne.

Se renseigner

Office du tourisme https://visitandorra.com