De quelles assurances avez-vous besoin en tant qu'indépendant ?

Si vous vous lancez en tant qu’indépendant, il vous faudra passer par l’étape des assurances afin de protéger votre activité et vos revenus. Seraphin vous fournit un top 7 des assurances à connaître en tant qu'indépendant. Certaines sont obligatoires, d’autres vivement conseillées.

De quelles assurances avez-vous besoin en tant qu'indépendant ?
©shutterstock
Adops

Si vous vous lancez en tant qu’ indépendant , il vous faudra passer par l’étape des assurances afin de protéger votre activité et vos revenus. Seraphin vous fournit un top 7 des assurances à connaître en tant qu'indépendant. Certaines sont obligatoires, d’autres vivement conseillées.

Les assurances obligatoires :

Lorsque vous avez une activité d’indépendant, vous êtes obligés légalement de souscrire une assurance en fonction de votre secteur d’activité. De plus, si vous avez un véhicule, des employés et des locaux pour travailler, vous devez souscrire certaines assurances.

1. L’Assurance Responsabilité Civile Professionnelle

La première assurance obligatoire est la RC professionnelle. Elle couvre les dommages corporels, matériels et immatériels occasionnés à des tiers suite à une faute professionnelle intellectuelle . Il est conseillé d'inclure 2 autres garanties au contrat de RC professionnelle : une RC exploitation et une protection juridique. La RC exploitation couvre les dégâts causés dans le cadre de la simple exécution des activités assurées sans erreurs professionnelles. La protection juridique comme dans tout contrat d'assurance prend en charge les frais d'expertise et d'avocat en cas de litige.

Pour illustrer l'application des assurances RC professionnelle , prenons l'exemple d'un électricien indépendant. S'il effectue une erreur professionnelle dans la mise en place du circuit électrique qui provoque un court-circuit et endommage la construction, les frais de réparation seront pris en charge, par la RC professionnelle, car il s'agit ici d'une faute d'ordre intellectuel. Par contre, s'il s'agit d'un accident qui n'inclut pas une faute intellectuelle, c'est la RC exploitation qui intervient. Dans notre exemple, si notre électricien provoque la chute d'un ouvrier en renversant malencontreusement une bouteille d'huile sur le chantier. Enfin, la protection juridique intervient par exemple en cas de litige avec un client qui nie lui devoir de l'argent.

2. Vous avez des employés ? Pensez à l’Assurance Accident du Travail

L'assurance accident du travail est seulement obligatoire si vous avez des employés . Elle couvre la perte de revenu et les frais médicaux suite aux accidents ayant lieu sur le lieu de travail ou sur le trajet vers celui-ci.

3. Vous possédez des véhicules ? Souscrivez une Assurance RC auto

Si vous possédez des véhicules à titre professionnel, vous devez avoir une assurance auto afin de vous prémunir contre les accidents de la route . En plus de la RC qui est obligatoire, vous pouvez également ajouter des garanties à vos contrats d'assurance automobile telles que la protection juridique ou une omnium.

4. Vous avez un espace accessible au public ? Prenez une Assurance RC incendie et explosion

Enfin, si votre activité s'effectue sur un lieu accessible au public, vous devrez également souscrire une assurance responsabilité civile en cas d'incendie ou d'explosion. Ce sera votre cas, par exemple, si vous tenez un restaurant (minimum 50 m²), un hôtel , ou si vous avez un immeuble de bureaux (minimum 500 m²) ou encore un espace dédié à la vente (1000 m²).

Les assurances conseillées

Maintenant que nous avons passé en revue les assurances obligatoires, voyons quelles sont les assurances vivement conseillées pour protéger vos revenus et votre activité. Les indépendants sont moins bien couverts par la sécurité sociale que ce soit pour leur vieux jour ou en cas de maladie et doivent par conséquent souscrire les assurances suivantes :

5. Assurez-vous une pension confortable avec une Assurance Vie

Les pensions légales des indépendants sont faibles et ne vous permettent pas de vivre une retraite confortable. C'est pourquoi, il est important de cotiser par le biais d'une assurance vie dès le lancement de votre activité . De plus, les cotisations annuelles sont déductibles fiscalement et vous permettent de diminuer votre revenu net imposable.

La PLCI , Pension libre complémentaire pour les indépendants, est le contrat que tout indépendant peut souscrire pour s'assurer une pension complémentaire. Vous pouvez verser jusqu'à 8,17% de votre revenu annuel net d'il y a trois ans, avec un maximum de 3.291,30 euros . Si vous êtes indépendant en société , vous pouvez y ajouter une EIP (Engagement individuel de pension). Il s'agit d'une assurance vie individuelle avec la société comme preneur d'assurance et le dirigeant d'entreprise comme assuré et bénéficiaire direct.

6. Protégez vos revenus en cas d’incapacité de travail avec une assurance Revenu Garanti

Les longues périodes de maladie ou d'incapacité de travail sont particulièrement problématiques pour les indépendants. Les indemnités de la mutuelle ne suffisent pas à compenser la diminution de revenu causée par un arrêt de travail. De plus les frais médicaux peuvent vite s'accumuler et peser sur votre portefeuille. En souscrivant une assurance revenu garanti , vous pouvez recevoir jusqu'à 80% de votre salaire en revenu de remplacement en cas d'incapacité de travail reconnue.

7. Obtenez des remboursements de vos frais médicaux avec une assurance Hospitalisation

Une assurance hospitalisation prend en charge les frais médicaux non remboursés par la mutuelle ainsi que les frais d'hospitalisation. Elle est souvent comprise dans les avantages extra-légaux des salariés, mais les indépendants eux doivent la souscrire à titre personnel.

Vous êtes indépendant et avez plus de questions concernant vos assurances, n'hésitez pas à contacter un expert Seraphin pour vous conseiller. Nous pouvons revoir avec vous votre package d'assurance.