Logement : est-il préférable d’acheter ou d’être locataire ?

Plus de 70% des Belges sont propriétaires de leur logement. Dans l’esprit de beaucoup, il est primordial de devenir propriétaire jeune. Mais alors, quel choix effectuer ? Acheter ou rester locataire dépend de votre situation personnelle et de vos projets à venir.

Logement : est-il préférable d’acheter ou d’être locataire ?
©Seraphin
Adops

Seraphin liste pour vous les avantages et inconvénients de chacune des situations pour vous aider à vous poser les bonnes questions.

Qu’implique le statut de locataire ?

Être locataire présente des avantages et des inconvénients. Le choix dépend de vos perspectives et de vos finances.

Les avantages du statut de locataire

Être locataire permet principalement d’être flexible. En effet, vous êtes simplement lié à votre logement par votre contrat de bail, contrat que vous pouvez rompre à échéance si vous souhaitez déménager. Vous êtes tenu d’entretenir le logement pour le garder en bon état, mais n’avez pas à débourser les frais de réparation dus à l’usure par exemple. Votre loyer est généralement plus bas que la mensualité que vous devrez verser à la banque en cas d’achat avec un crédit hypothécaire.

Bon à savoir : votre loyer est fixe et déterminé par votre contrat de bail. Cependant, le loyer est indexé chaque année et peut donc augmenter.

Les inconvénients du statut de locataire

L’inconvénient principal du statut de locataire est de ne rien posséder. Votre logement ne vous appartient pas, vous ne faites qu’en disposer et ne vous constituez alors pas de patrimoine. Ce statut est contraignant si votre propriétaire souhaite récupérer votre logement pour sa propre utilisation, car ce dernier peut mettre fin à votre bail (en respectant les conditions établies dans le contrat de bail). Si vous êtes locataire au moment de votre pension, vous devrez donc continuer de payer votre loyer en tant que pensionné.

Bon à savoir : si vous habitez en Wallonie, vous n’êtes pas éligible à l’avantage fiscal du chèque habitat en tant que locataire.

Le statut de propriétaire

Pourquoi choisiriez-vous d’être propriétaire plutôt que locataire ? Voici les avantages et les inconvénients au statut de propriétaire.

Les avantages du statut de propriétaire

Le principal avantage d’être propriétaire est de se construire un patrimoine. Vous pourrez ensuite transmettre votre bien à vos enfants ou à votre conjoint(e). Une fois propriétaire, vous êtes chez vous et personne ne peut vous forcer à déménager. Si vous souscrivez un crédit hypothécaire pour acheter votre logement avec un taux d’intérêt fixe, vous aurez une mensualité à payer tous les mois à la banque, comme si vous aviez un loyer. À la fin du remboursement de votre crédit hypothécaire, vous pourrez profiter pleinement de vos revenus puis de votre pension.

Bon à savoir : si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier situé en Wallonie, vous pouvez bénéficier de l’avantage fiscal du chèque habitat.

Les inconvénients du statut de propriétaire

Pour devenir propriétaire, il est souvent nécessaire de réaliser un crédit hypothécaire. Cela implique donc d’avoir un montant épargné de départ suffisamment élevé pour souscrire ce prêt ainsi que des revenus assez élevés pour vous permettre de rembourser votre emprunt tout en continuant à vivre. Tous les frais liés à votre logement sont donc à votre charge, y compris le précompte immobilier. Enfin, si vous souhaitez déménager, vous devez d’abord revendre ou mettre en location votre bien actuel avant de vous installer ailleurs.

Alors, comment choisir ?

Il n’y a malheureusement pas de réponse parfaite à cette question puisque chaque situation est différente. Chacun doit effectuer son choix en fonction de ses propres critères et de ses perspectives. Voici 2 conseils :

1) Prenez en compte la temporalité : avez-vous un projet à long ou court terme ? Dans le cas d’un projet immobilier à court terme, la location est préférable. À l’inverse, l’achat est conseillé pour un projet à long terme

2) Comparez les deux options financièrement : prenez en compte tous vos revenus et calculez l’investissement financier que représentent la situation de locataire et la situation de propriétaire.

Quelle que soit votre décision finale, pensez à protéger votre logement en souscrivant une assurance habitation. Si vous êtes locataire, vous devez absolument souscrire au minimum une responsabilité civile locataire pour être protégé au cas où vous causez involontairement des dégâts au bâtiment loué. Si vous êtes propriétaire, n'oubliez pas de souscrire une assurance habitation pour protéger au minimum votre bâtiment des dégâts tels que l'incendie ou dégâts des eaux par exemple.