Des gestes concrets pour économiser l’énergie

L’énergie est désormais un bien rare et précieux. Avec l’augmentation des prix, il est devenu crucial de l’économiser. Lorsque les températures chutent, le défi est plus ardu encore. Grâce à ces quelques conseils, vous devriez toutefois revoir votre facture à la baisse...

Des gestes concrets pour économiser l’énergie
©SPW
Adops

L’hiver est un moment compliqué pour économiser l’énergie : en effet, la nuit tombe vite et l’aube se lève tard. Il est donc nécessaire de s’éclairer plus que d’habitude. De plus, les températures baissent, et affichent souvent des valeurs négatives durant la nuit. Il faut donc pousser un peu plus le radiateur pour une ambiance intérieure confortable. Ces quelques conseils tirés de la brochure « 101 idées futées pour faire des économies d’énergie chez soi » vous permettront d’adopter de nouveaux réflexes pour une planète et un portefeuille préservés.

Quelques conseils malins

1. Un sapin tout vert !

En cette période de fêtes, décorez votre sapin de Noël avec des ampoules LED, et optez pour des guirlandes extérieures LED, moins gourmandes en énergie et beaucoup plus résistantes que les autres (et pour votre sécurité, utilisez uniquement des modèles conformes aux normes de sécurité européennes). N’allumez votre sapin que lorsqu’il fait noir ou que vous vous trouvez dans la pièce concernée. Et éteignez-le quand vous allez dormir ou que vous quittez la maison. Enfin, placez votre sapin au moment des fêtes, et pas un mois avant ou après... Dernier conseil : pas de surenchère avec le voisinage pour savoir qui sera le plus brillant...

2. Des gestes qui réchauffent...

Si le soleil perce le ciel d’hiver, laissez-le entrer dans la maison en ouvrant tentures, volets et rideaux. Par contre, fermez les portes qui séparent les pièces chauffées des autres. Rassemblez les appareils qui sont branchés en permanence sur un multiprise avec interrupteur, et coupez-en l’alimentation dès que possible. En effet, même en veille, ces dispositifs (ordinateur, micro-ondes, télévision...) consomment de l’électricité. Cela représente en moyenne 3% de la consommation d'électricité des ménages wallons ! Évitez aussi de vous suréquiper inutilement et ne multipliez pas le nombre d’appareils électriques dans votre logement N’oubliez pas que pour chaque nouvel appareil fabriqué, une quantité non négligeable d’énergie a été dépensée. Cette énergie grise a un impact important sur notre empreinte carbone !

Enfin, éteignez la lumière à chaque fois que vous quittez une pièce (l'éclairage représente 8% de la consommation électrique des ménages) et aérez les locaux une fois par jour. L’air sec chauffe en effet plus vite que l’air humide.

Des gestes concrets pour économiser l’énergie
©SPW


3. Un salon organisé et... confortable

Dans la pièce de vie, un thermostat bien programmé et couplé aux vannes thermostatiques vous permettra de conserver le contrôle de votre chauffage. Prévoyez également un bon dégagement devant les radiateurs et dépoussiérez-les régulièrement. Côté températures, visez les 19-20° (avec 1° de plus, votre facture de chauffage augmentera de 7 à 8% !)

4. Une chambre froide

Une chambre fraîche favorise le sommeil (16° suffisent) à condition de bien se couvrir. De plus, aérer pendant dix minutes avant le coucher et après le lever permet d’évacuer l’humidité générée pendant la nuit par la respiration.

5. Des habitudes de vie plus sobres

Certains réflexes conditionnés font grimper la facture énergétique de façon vertigineuse. Pour inverser la tendance, il suffit de les remplacer par d’autres automatismes plus respectueux de l’environnement. Par exemple laver son linge à basse température (quand c’est possible), remplir la machine au maximum, faire sécher le linge à l’air libre plutôt qu’au séchoir, privilégier les douches par rapport aux bains, installer un pommeau économique... Dans la cuisine, évitez d’ouvrir trop souvent et trop longtemps les portes des frigos et congélateurs, cuisinez sur une taque adaptée et avec couvercle, et dimensionnez l’électroménager en fonction de la taille du ménage...

6. Un matériel adapté

Quelques précautions vous permettront d’augmenter votre rendement énergétique à peu de frais. Vous pouvez notamment isoler les tuyaux de chauffage et d’eau chaude qui traversent les caves et chauffent inutilement ces espaces non utilisés (un mètre de tuyauterie non isolée, c'est environ 60 W de perte non-stop.)

En ce qui concerne la consommation d’eau, relevez vos compteurs d’énergie et d’eau une fois par mois afin de détecter une éventuelle fuite et d’éviter un gros supplément. Enfin, si vous ambitionnez de changer de chaudière, choisissez un modèle avec un label A et équipez-le d’un thermostat programmable et d’une sonde extérieure. A noter que les chaudières actuelles sont bien plus efficaces que les modèles de plus de 20 ans...

Encore plus de conseils dans la brochure 101 idées futées pour faire des économies d'énergie chez soi https://energie.wallonie.be/fr/brochure-101-idees-futees-pour-faire-des-economies-d-energie-dans-le-menage.html?IDC=8809&IDD=11479

Des gestes concrets pour économiser l’énergie
©SPW


Pour aller encore plus loin...

Pour économiser plus encore, des travaux économiseurs d’énergie sont tout indiqués. Plusieurs aides ont été mises en place pour vous permettre de rénover votre bien en visant une haute performance énergétique.

  • Le Quickscan (www.monquickscan.be), permet d'évaluer en quelques clics la performance énergétique de votre bâtiment ainsi que les travaux envisageables pour atteindre le label PEB A. Cet outil gratuit fournit des résultats indicatifs, il ne remplace pas un certificat PEB ni un audit Logement.
  • Les 16 Guichets Énergie Wallonie constituent une mine d'informations précieuses pour tout rénovateur en herbe. N'hésitez pas à vous y rendre afin de bénéficier de leurs conseils gratuits et indépendants de toute marque ou entreprise.
  • L'audit Logement par un auditeur agrée constitue une priorité lorsqu'on rénove. Il vous fournira un bilan détaillé de la performance énergétique, de la sécurité et de la salubrité de votre habitation. En tenant compte de vos projets, l'auditeur vous procurera une liste de recommandations chiffrées pour améliorer votre bien. Il établira ensuite la feuille de route reprenant les étapes de rénovation à suivre pour atteindre le label PEB A.
  • Les primes Habitation. Ces primes sont conditionnées à la réalisation au préalable d'un audit Logement. A noter que l'audit fait lui-même l'objet d'une prime !
  • Le prêt à taux de 0%. Il s'agit d'un prêt à tempérament d'un montant pouvant aller de 1.000 à 60.000 euros remboursable en 30 ans maximum.
  • Le Gouvernement wallon prévoit une prime rénovation simplifiée pour les logements à partir de début 2022 (pour les toitures et certains travaux de moins de 3.000 €). Cet arrêté devrait se préciser au début de l'année. L'audit Logement demeurera néanmoins fortement utile pour bien penser votre projet de A à Z et ne perdre ni temps ni argent !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur walloreno.be