Contenu de partenaire

Anticiper la sortie de votre entreprise: le LBO une stratégie de sortie à considérer

Anticiper la sortie de votre entreprise: le LBO une stratégie de sortie à considérer
©Havilland
Karen Ruphy

La Belgique est un pays de PME qui repose essentiellement sur la force d’entreprises familiales dynamiques, dont 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans. On estime ainsi que près d'un tiers des chefs d'entreprises wallonnes envisagent la cession de leur activité pour cause de retraite dans la prochaine décennie.

Dans ce contexte, un manque de préparation dans la planification de leur sortie d'entreprise peut les empêcher d'atteindre leurs objectifs personnels ainsi que les objectifs de leur entreprise. La planification de la sortie ne se limite pas uniquement à une seule stratégie, celle de la vente d'une entreprise. Les entrepreneurs disposent de nombreuses options lorsqu'ils décident de la manière de se retirer de leur entreprise, toutes ayant des conséquences, des délais et des processus de préparation différents. À cet égard, les options de rachat par endettement ou " leveraged buyout " (LBO) sont des solutions à explorer pour permettre aux entrepreneurs de transformer une partie de leur patrimoine professionnel non liquide en patrimoine personnel liquide.

Les solutions de rachat d'entreprise par effet de levier, une façon de concilier le " cash-out " et un plan de sortie maitrisé

L'OBO ou Owner Buy Out qui est une forme particulière de LBO (leveraged buyout ), permet aux propriétaires de PME de vendre - généralement à une société holding qu'ils contrôlent - tout ou partie des actions de leur société. La société holding rachète alors le solde des actions non apportées. La société holding est en principe financée par une dette-senior. Ils existent deux catégories d'OBO : les OBO " purs " dans lesquels aucun investisseur financier n'intervient et les OBO " classiques " faisant appel aux ressources financières du capital investissement (" private equity "). Dans le cas d'un OBO classique, les investisseurs extérieurs peuvent alors également prendre une position en capital et/ou en obligations convertibles (dette mezzanine). Dans ce cas, l'apport à la société holding est réalisé sur la base d'une valorisation intégrant généralement les perspectives de croissance issues du " business plan " établi conjointement avec le tiers acquéreur et permettant potentiellement des montants de cash out immédiats plus élevés pour l'entrepreneur. Cette prise en compte des développements futurs peut parfois être tempérée par des mécanismes de " earn out " ou de complément de prix en fonction de la réalisation de ce plan.

Anticiper la sortie de votre entreprise: le LBO une stratégie de sortie à considérer
©Havilland

Au-delà du montage financier, l'OBO offre de nombreux avantages. En premier lieu, l'OBO est le moyen le plus simple et le plus efficace de réaliser un " cash-out ", c'est-à-dire la possibilité de transformer une partie du patrimoine professionnel du dirigeant en patrimoine privé. Cette opération permet au dirigeant qui a abondamment investi dans son entreprise de récupérer une partie de son capital afin de se constituer un patrimoine propre protégé des aléas économiques. La répartition entre les apports et la cession des parts à la société holding déterminera le montant du " cash-out ".

Deuxièmement, l'OBO permet d'apporter une nouvelle dynamique à l'entreprise. Soit parce que l'OBO verra la sortie d'un investisseur historique, soit parce qu'il pourra permettre l'entrée de nouveaux investisseurs dans le capital, l'OBO est souvent l'occasion de formaliser un nouveau plan stratégique. L'entrée d'un investisseur dans le capital de la holding de reprise constituera également un signal fort pour les banques sur la qualité du projet. A terme, la présence d'investisseurs externes aux côtés de l'entrepreneur pourrait être un atout déterminant pour la vente future de l'entreprise. D'une certaine manière, l'OBO permet de vendre l'entreprise deux fois.

Dans certains cas, ces opérations financières sont d’excellents moyens de restructurer le capital de l'entreprise en faisant entre es managers qu'ils souhaitent associer au montage, on parle alors de MBO.

Comment Banque Havilland peut-elle vous aider à planifier votre sortie ?

Nous considérons que notre rôle, en tant que banque privée, est d'aider nos clients à mener à bien leur planification financière et à préparer les prochaines étapes, qu'il s'agisse de la retraite ou d'un projet d'entreprise. Nous sommes là pour aider nos clients à identifier, évaluer et choisir l'option idéale de leur stratégie de sortie et ensuite, en particulier si l'entreprise était leur principal ou unique actif, de leur fournir les conseils appropriés pour gérer et investir judicieusement leurs revenus.

Dans ce contexte, nous sommes heureux de vous faire bénéficier de notre vaste réseau de partenaires, afin de vous aider à prendre en charge l'ensemble du processus de planification de sortie: évaluation de l'entreprise, financement, élaboration du montage financier, rédaction de la documentation juridique relative à l'opération, rencontres avec des investisseurs potentiels/fonds de capital-investissement, sélection du fonds d'investissement, assistance lors de la due diligence et bien plus encore.

Guidés par un positionnement entrepreneurial, chez Banque Havilland, nous sommes à vos côtés pour vous fournir un accompagnement stratégique afin de maîtriser toutes les dimensions de l'évolution de votre patrimoine, de sa croissance à sa transmission à la prochaine génération.

www.banquehavilland.com

Karen Ruphy, Head of Wealth Planning at Banque Havilland S.A.

Sur le même sujet