Contenu de partenaire

Et pourquoi pas une cuisine au gaz ?

Les cuisines ont pris de l’ampleur dans nos maisons ces dernières années... Ouvertes sur le séjour, elles s’articulent autour d’un îlot central, arborent des électro high tech et une déco étudiée... Pourtant, le nec plus ultra en matière de cuisson demeure une technique ancestrale : le feu au gaz !

Et pourquoi pas une cuisine au gaz ?
©shutterstock
Adops

La place qu’occupe la cuisine dans un budget de construction/rénovation grappille chaque année quelques points en plus... Il faut dire que la multiplication des programmes culinaires en tout genre a donné envie aux gens de se (re)mettre à cuisiner. Les utilisateurs désirent donc se dégoter les derniers appareils en vogue qui leur permettront de tester et de recréer les plats vu à la télé. Parmi les techniques les plus prisées pour cuisiner comme un chef : la cuisinière au gaz ! Qu’il s’agisse d’un modèle rétro en fonte émaillée ou d’un modèle au design épuré en inox brossé, tout est envisageable... Côté technologies, vous trouverez une large gamme de modèles, de la simple plaque de cuisson à la gazinière multifonction pour les plus aguerris.

Par ailleurs, nul besoin de remplacer sa batterie de casseroles lorsqu’on décide de cuisiner au gaz car les marmites en métal, en verre ou en terre cuite sont toutes adaptées à une cuisson sur la flamme. De plus, la sécurité est désormais optimale avec une cuisinière au gaz puisque les modèles actuels sont obligatoirement équipés d’un système de thermocouple. Autrement dit, lorsque la flamme s’éteint par accident, la température déclenche la coupure de l’alimentation en gaz. Le risque est donc nul.

Pourquoi les chefs préfèrent-ils le gaz ?

Tous les cuisiniers, amateurs et professionnels, ont adopté la cuisinière au gaz en raison de sa flexibilité et de sa maniabilité. En effet, la puissance de chauffe est atteinte en un tournemain au degré près. Cette particularité permet de cuisiner avec précision, qu’il s’agisse de saisir, de faire mijoter ou de rôtir les plats. Autre avantage, et non des moindres, le gaz permet de conserver le moelleux sans dessécher. Un régal !

Les tendances 2022 de la pièce gourmande

Côté style, l’îlot central demeure la pièce maîtresse des grandes cuisines, et ne cesse de se perfectionner. Gigantesque (il n’est plus rare de voir des îlots de quatre mètres et plus), il intègre souvent toutes les fonctions (placards, électro, table à manger...), ce qui permet d’alléger les murs de la pièce et de concentrer l’activité au centre de la pièce.

Nouvel arrivé, l’îlot double gagne lui aussi du terrain... Particularité : il sert à la fois à la préparation des plats tandis que son « jumeau » permet aux invités d’y prendre l’apéro.

Côté couleurs et matériaux, l’effet bois allié au noir ou au blanc est plébiscité, tout comme la pierre à effet marbre.

Les poignées invisibles demeurent d’actualité, car elles épurent l’esthétique de la cuisine.

Quant aux électro, ils se perfectionnent sans cesse, avec des appareils qui allient l’esthétique (à travers notamment des coloris noirs) et les nouvelles technologies (four à vapeur, appareils connectés, taques à zones flexibles, cuisinières au gaz nouvelle génération...).

Réalisez des économies d’énergie dans votre logement