Contenu de partenaire

Chauffage au gaz ou électrique : lequel choisir ?

Vous êtes sur le point d’installer un nouveau système de chauffage mais vous hésitez entre le gaz et l’électrique ? Gros plan sur les avantages et inconvénients de ces deux types d’installation.

Adopsweb
Adobe Stock
©Adobe Stock

Le chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est l’un des systèmes les plus répandus dans les habitations en Belgique. Il est vrai qu’il offre de nombreux avantages en dépit de sa récente flambée des prix.

Les atouts du gaz

  • Le chauffage au gaz dispose d’un très bon rendement énergétique.
  • Les chaudières à condensation au gaz peuvent grimper jusqu’à une production de 110 %. Cela signifie que ces chaudières fournissent plus de chaleur que l’énergie nécessaire à la produire.
  • Le chauffage au gaz ne nécessite pas de stockage car vous serez directement raccordé au réseau gaz, ce qui s’avère particulièrement pratique.
  • Le chauffage au gaz offre un grand confort thermique.

Les faiblesses du gaz

  • Le chauffage au gaz nécessite un investissement de base important (chaudière + travaux pour mettre en place le réseau de tuyaux qui raccorderont les radiateurs).
  • Le prix du gaz est fort dépendant des prix du marché qui subissent actuellement une forte volatilité.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique souffre souvent d’une mauvaise réputation en raison de son prix réputé élevé. Pourtant, il offre certains avantages.

Les atouts de l’électricité

  • Le gros avantage d'une pompe à chaleur (qui utilise une part d’électricité) est économique : une pompe à chaleur fonctionne, en effet, avec des énergies renouvelables.
  • Jusqu’à 80 % de l’énergie d’une pompe à chaleur est puisée directement dans son environnement (l’air, le sol ou l’eau). Cette énergie est donc complètement écologique.
  • La plupart des pompes à chaleur permettent de bénéficier de primes énergie permettant d’amortir une partie de l’investissement de base.

Les faiblesses du chauffage électrique

  • Le coût de fonctionnement d’un système de chauffage électrique est assez élevé.
  • Le chauffage électrique a tendance à assécher l’air ambiant, ce qui n’est pas le cas du gaz. Or, un taux d’humidité minimal est nécessaire pour le confort des bronches.
  • Le prix de l’électricité est aussi volatile que celui du gaz.
  • Dans le cas d’une pompe à chaleur, l’investissement de base est assez important. De plus, l’isolation de la maison doit être suffisamment importante pour ne pas consommer trop d’électricité et maintenir la température ambiante. Enfin, certains modèles peuvent être assez bruyants.

Le saviez-vous ?

Si l’enveloppe de votre habitation n’est pas totalement isolée (toit, mur, sol/cave), une pompe à chaleur ne pourra pas offrir ses performances optimales. Il est donc conseillé d’inclure des travaux d’isolation au moment d’opter pour une pompe à chaleur.