L'IA dans nos vies quotidiennes

L'intelligence artificielle fait déjà partie de nos vies depuis des années. Netflix, Spotify, Waze, Recherche Google, Wikipedia ... Toutes ces applications nous paraissent très familières et font partie de notre utilisation quotidienne. Et pourtant, elles regorgent d’IA. Les recommandations de films que nous recevons de Netflix sont par exemple automatiquement ajustées en fonction des derniers films que nous avons regardés. Et tout ceci se passe sans se rendre compte du travail effectué par les algorithmes (= IA) qui produisent ces recommandations.

Cependant, ces applications ne sont pas la fin d'une évolution technologique développée pour notre confort individuel. Bien au contraire, ils sont le point de départ d'une révolution qui nous permettra bientôt de nous connecter en tant que groupes et d'agir collectivement de manière plus intelligente.

«L'un des changements majeurs auxquels je m'attends dans notre vie quotidienne est que les applications sur nos téléphones mobiles seront remplacées à l’avenir par des « chatbots » (robots capables de dialoguer avec un individu), basés sur l'IA », déclare Baudouin Thomas, fondateur de Reimagine, une start-up belge spécialisée dans l'intelligence artificielle. « Par exemple, faire un virement bancaire sera beaucoup plus intuitif dans une conversation avec un chatbot qu’au moyen d’une App (application sur notre smartphone). Les chatbots remplaceront donc les Apps de la même manière que les Apps ont remplacé les applications internet sur notre ordinateur. Aujourd’hui, on voit les premiers chatbots (via texte) apparaître, mais en 2019, ce sont les voicebots qui vont fortement se développer », ajoute Baudouin Thomas.

Selon Gartner (entreprise spécialisée dans le domaine des techniques avancées), d'ici 2021, 50% des entreprises dans le monde (et en Belgique) investiront davantage dans les chatbots que dans toute autre application Web.


© Reimagine

IA : collaboration de la machine et de l’humain

C’est la raison d’être de l’intelligence artificielle: permettre aux humains et aux ordinateurs de travailler ensemble pour obtenir d’avantage que ce qu’ils peuvent faire chacun individuellement. L'intelligence artificielle ne consiste donc pas à rendre les ordinateurs indépendants de sorte qu’ils surpassent certaines personnes dans quelques tâches particulières. En effet, l'IA ne peut pas travailler de manière isolée, indépendamment des humains. Au contraire, la présence humaine est indispensable pour développer l'IA, la former et la corriger avec le temps. Son but est avant tout de fournir des informations rapides, précises et de faciliter la vie des individus.

A titre d’illustration, le moteur de recherche Google ne se contente pas de remplacer nos dictionnaires et nos encyclopédies. Il a permis de créer beaucoup de nouveaux services (géolocalisation, traduction, images, publicité …) et d’emplois.

L'intelligence artificielle deviendra essentielle dans la stratégie d’une entreprise

Grâce aux énormes progrès de la puissance de calcul, de la rapidité dans l’augmentation du volume et de la variété des données disponibles, l’IA devient une partie essentielle de la stratégie d’une entreprise.

L’Hype Cycle de l’entreprise Gartner illustre à cet égard la densité des attentes du marché des DSI dans les cinq prochaines années (Sommet Gartner 2018).


© Gartner

Bien que la plupart des entreprises expérimentent actuellement l'IA, force est de constater que seuls 4% de ces projets entrent en production. Cela illustre la nécessité d’une courbe d’apprentissage accélérée dans ce domaine et de la reproduction des meilleures pratiques. Mais également l’importance d’une vision claire en la matière.

Les meilleures pratiques

Pour réussir dans la mise en œuvre de projets d’intelligence artificielle, la principale porte d’entrée est probablement la réflexion en profondeur sur la stratégie commerciale, et la manière dont l’intelligence artificielle peut y contribuer.

Une méthodologie éprouvée pour concevoir des projets d'intelligence artificielle est donc cruciale.

1. Commencez par la fin: parmi toutes les possibilités de votre stratégie, identifiez celles qui répondent aux besoins de votre entreprise et de vos clients aujourd'hui. La technologie doit permettre de concevoir des choses, mais ne jamais être un objectif en soi. L’objectif doit toujours être le résultat, c’est-à-dire créer une valeur ajoutée pour votre entreprise et vos clients.

2. Commencez petit. Optez pour un cas d'utilisation spécialisé avec des utilisateurs uniformes. N'essayez pas de tout y incorporer! Définissez une analyse de rentabilisation étroite avec un objectif clair, couvrez une petite partie d'un processus à volume élevé (fréquemment) dans votre entreprise.

Impact de l'IA sur les entreprises

La mise en œuvre de l'intelligence artificielle appelle son lot de nouvelles compétences très spécifiques. Paradoxalement, elle se simplifie de plus en plus. Ainsi, aujourd’hui, il est possible de développer un chatbot sans aucune connaissance en programmation. Cependant, il est tout de même important d’avoir de bonnes connaissance pour traduire les besoins d’une entreprise en scénarios qui pourront être développés avec de l’IA. L'ingénierie du dialogue est donc une compétence importante pour les chatbots et génère déjà des opportunités pour les humains intéressés par ce type de compétences. Plus généralement, le développement de l'IA en entreprises s'accompagne également d'un réexamen des rôles et des compétences de chacun. Comme le montre le tableau Accenture, l’IA permet l’apparition de nouveaux rôles dans l’organigramme des grandes entreprises : les trainers, les explainers et les sustainers.


© Accenture

Afin d’embrasser la révolution de l’IA, l’acquisition de compétences spécifiques et un changement complet de mentalité sont donc nécessaires. Ils exigent agilité et rapidité. Ils passent notamment par une collaboration avec de nouveaux écosystèmes (start ups…) capables d’accélérer le changement et de cristalliser le processus d’innovation. En Belgique, de nombreuses start-ups prometteuses travaillent déjà avec différentes technologies d'intelligence artificielle. Elles sont flexibles et se focalisent généralement sur des demandes spécifiques. Conséquences ? Elles sont à la pointe de la technologie. Or, au niveau mondial, le paysage des fournisseurs reste très instable et aucun d’entre eux ne couvre tout le paysage de l’intelligence artificielle de bout en bout. Relier les bonnes personnes au bon prestataire est la clé du succès.

L’importance des données

Pour mener à bien un projet d'IA, un des éléments clés sont les « données », en tant qu’élément le plus volatil mais le plus précieux du monde. Il ne serait donc pas improbable que les données deviennent dans un avenir proche les « diamants » de l’IA, que les sociétés s’efforceront de protéger, plutôt que les programmes qui les utilisent. Il s’agit là d’une considération importante à ne pas négliger.

Prochain événement LLN

Si vous voulez en savoir plus sur la question, la Libre Network vous invite à son événement qui aura lieu le 28 février 2019. L'ordre du jour de l'événement inclura les leçons tirées de cas concrets en Belgique. Ceux-ci seront partagés par Baudouin Thomas et son équipe Reimagine, une start-up belge spécialisée dans l'intelligence artificielle, combinés à des retours clients réels.