Entreprises

Focalice, jeune société bruxelloise, a été fondée par Ghislain Bruyère, photographe d'événements privés ou d’entreprise. Pour se démarquer, la société mise sur des clichés qui capturent les émotions les plus naturelles possibles.

Ghislain Bruyère a toujours été passionné par la photographie. De front avec sa carrière d’informaticien indépendant, il a commencé à réaliser de petits reportages gratuits, pour des amis, des clubs de sport, des associations, etc. Le succès étant au rendez-vous, les prestations rémunérées se sont progressivement enchaînées. À tel point qu’en 2017, Ghislain se jette à l’eau: il sera photographe d’événements et fonde Focalice.

Depuis lors, seul ou en duo, il assure la couverture d’événements privés (mariages, concerts, anniversaires…) ou d’entreprise (réunions, team-buildings…) avec comme dénominateur commun une passion pour les expressions authentiques. « Ce que j'aime vraiment, c’est me fondre dans la masse », explique le fondateur de Focalice.« Au bout d'un moment, les gens ne remarquent plus ma présence, les attitudes se font plus naturelles, les sourires plus sincères. Rien à voir avec les expressions figées que l’on obtient généralement en demandant à quelqu’un de poser. C’est pourquoi je travaille la plupart du temps avec des objectifs de type ‘zoom’. Ils me permettent de m'écarter de mon sujet et de rester fixé sur lui, à l’affût d’une expression qui me plaît. » 

© Focalice
    

Offrir des souvenirs

Cette quête du naturel, Ghislain Bruyère la mène avec un égal bonheur lors d’événements d’entreprise, de concerts ou de mariages. « Le monde des entreprises, de par mon activité d’informaticien, je le connais bien. Lors d’événements dans ce cadre, les gens sont généralement concentrés sur ce qu'ils font, moins sur le photographe. En concert, j’adore les expressions des musiciens, mais surtout capter ces moments dont les spectateurs, voire les artistes, ne se souviendraient pas sans mes clichés. » Les mariages, les anniversaires, les baptêmes, etc. sont encore différents aux yeux de Ghislain. L’intérêt technique s’éloigne un peu, cédant la place à plus d’émotions. « Lors de ces événements, on offre des souvenirs aux gens. Souvent, quand je dévoile les photos, les personnes sont émues, il y a même parfois des larmes. »

© Ghislain Bruyère

Cet aspect ‘souvenirs’ est trop souvent négligé lors de l’organisation d’événements, « alors que c’est moins cher que ce que les gens peuvent imaginer », estime Ghislain Bruyère. « Je travaille à l'heure, donc ce sont la durée et la distance du déplacement qui font varier le prix. Sur base de ces infos, je remets une offre. J’effectue ensuite la prestation, je trie les prises de vue et je les retouche. Par après, je fournis les photos sur un site personnalisé depuis lequel le client peut les télécharger en haute résolution et les partager. » Pour s’offrir les services du photographe, il faut compter environ 90 euros, tout compris, par heure de prestation sur place.

Et comme le rappelle Focalice sur son site internet, les gens accordent souvent une attention particulière à la musique, aux boissons ou à la nourriture lors de leurs événements, mais rarement au photographe. Pourtant, il n’y a que ce dernier qui procurera des souvenirs impérissables…