Parce qu’actuellement, l’art reste souvent limité à des lieux très circonscrits, l’association Orfeo œuvre au quotidien pour le diffuser partout dans la société. Explications de ce projet ambitieux avec Anne Deltour, fondatrice et directrice d’Orfeo.

Parce qu’Orfeo a pour objectif la diffusion de l’art dans la société, Anne Deltour, fondatrice d’Orfeo, a décidé de mettre récemment sur pied le projet Orfeo Events. Le concept ? Mettre à disposition des entreprises et des particuliers un répertoire d’artistes dans le but d’organiser des événements culturels dans leurs locaux (mariage, anniversaire, cocktail, fête d’entreprise…). A l’heure actuelle, une cinquantaine de prestataires-artistes sont proposés sur la plateforme en ligne mais le choix et la variété des artistes répertoriés devraient encore être étoffés dans les mois à venir.

Offrir et partager un moment d’émerveillement est accessible à toutes les bourses. Les prix repris sur le site d’Orfeo sont totalement transparents et vous indiquent directement la somme que vous devrez payer au prestataire en bout de course. Pour ce faire, il vous suffit de remplir le formulaire en ligne ou de communiquer votre demande par téléphone. Le plus ? Des événements comme ceux-ci permettent de sponsoriser une prestation artistique en milieu défavorisé.

Un grand frère : Orfeo social

Si le volet Orfeo Events a récemment vu le jour, il est le petit frère d’un projet né il y a deux ans : Orfeo social. « Après les attentats qui ont frappé Bruxelles fin mars 2016, j’ai voulu lancer une initiative qui sorte à la fois de la peur et du repli identitaire mais qui permette également à des artistes qui n’en ont pas toujours la possibilité de partager leurs talents dans des lieux où règne une pauvreté culturelle ou sociale », se souvient l’actuelle directrice du projet. « L’art étant un moyen d’approcher l’autre autrement, dans toute son humanité, Orfeo était un ’outil’ tout trouvé pour créer du lien social. La culture permet de décloisonner les catégories dans lesquelles nous avons tendance à placer trop rapidement les gens. L’art permet d’aller au-delà des classes socio-économiques, ethniques ou culturelles pour laisser place à la bienveillance, à l’émotion et aux vraies rencontres. »

© Orfeo

Diffuser l’art dans les milieux défavorisés

Qu’il s’agisse de personnes sans abri, de demandeurs d’asile, de personnes en maison de retraite, de jeunes issus de milieux défavorisés etc., de nombreux membres de notre société ne bénéficient pas d’un accès aisé à la culture à l’heure actuelle. Vecteur de bien-être, de plaisir et de beauté, l’art – qu’il s’exprime sous la forme de musique, de danse… -, lorsqu’il est présent dans la vie quotidienne, permet pourtant à tout un chacun de se ressourcer et de s’épanouir. Depuis sa création en 2017, c’est plus de 150 événements qui ont été réalisés par Orfeo social.

Les ateliers spécifiques

Suite à une demande venant principalement des maisons de jeunes et des maisons de repos, des ateliers spécifiques ont été développés pour des publics particuliers comme par exemple des ateliers de danse pour des personnes âgées démentes et désorientées, des ateliers de capoeira ou de hip-hop pour des jeunes. Ces ateliers connaissent un grand succès. Des ateliers spécifiques menés avec des professionnels qualifiés peuvent aussi être mis sur pied sur demande. La Fondation Roi Baudouin soutient d’ailleurs un beau projet d’ateliers de musique et de danse pour des enfants sans abri en collaboration avec le SAMU social.

Développer le bénévolat en entreprise

Sans cesse à l’affût de nouveaux projets porteurs à développer, l’équipe d’Orfeo est actuellement en train de développer des activités de bénévolat en entreprise. Le temps d’une journée, des employés mettent leur temps et leurs compétences au service d’une association à objectif social. « Compte tenu de notre large réseau de contacts dans le milieu associatif - notamment dans le cadre de la lutte contre la pauvreté - et de notre know-how en matière d’organisation d’événements, nous sommes un interlocuteur privilégié pour les entreprises, notamment mais pas uniquement pour y intégrer une dimension culturelle et d’échange», développe Anne Deltour. Originales et porteuses de sens, ces activités de bénévolat en entreprise constituent d’excellents team buildings si vous êtes en panne d’inspiration… Avis aux amateurs !