L’entreprise bruxelloise WALD propose des photographies de paysages en grands-formats qui permettent de profiter des bienfaits de la nature au quotidien, que ce soit au bureau ou à la maison.

« En tant que naturaliste et photographe professionnel, je souhaitais apporter encore plus de sens à ma démarche photographique. Après plusieurs années de réflexion, c’est dans cette optique que j’ai finalement décidé de lancer WALD, il y a maintenant deux ans. Je me suis donné pour mission de partager avec le plus grand nombre les bienfaits, scientifiquement avérés, que peuvent procurer les prises de vues que j’ai réalisées en immersion dans la nature au cours de ma carrière », explique Frédéric Demeuse, fondateur de WALD, acronyme de Wild Atmosphere Light Dynamic.

Avant d’en arriver à concrétiser son projet, Frédéric Demeuse a suivi un parcours riche en formations et publications. Ce passionné de nature est titulaire d’un Master en ornithologie, d’un brevet de Guide-Nature délivré par le Cercle des Naturalistes de Belgique et il a également suivi une formation en Ethologie dispensée par Natagora. En parallèle, Frédéric Demeuse a suivi pendant trois ans des cours à l’école de Photographie de la Ville de Bruxelles. Ses clichés ont d’ailleurs été récompensés par de nombreux prix, notamment au prestigieux BBC Wildlife Photographer of the Year. Enfin, il a déjà publié quatre livres photo sur la nature: La Forêt en Belgique, Havres de biodiversité, Forêt de Soignes et Bruxelles – ville verte, ville nature. C'est finalement une formation à la Solvay Brussels School qui le lancera sur la voie de l'entreprenariat.

De la productivité et du bien-être

Mais au-delà de la beauté qui se dégage des clichés de Frédéric Demeuse, la démarche de WALD repose également sur les travaux de nombreux chercheurs spécialisés en neurosciences et en psychologie environnementale, comme l’Américain Marc G. Berman de l’Université de Chicago ou le Sud-coréen Tae-Hoon Kim de l’Université nationale de Chonnam. Ces derniers ont démontré les bienfaits de la nature, mais surtout les effets similaires des photographies de paysages naturels, sur le cerveau humain.

En utilisant la technique d’imagerie par résonance magnétique (IRM), le professeur Tae-Hoon Kim a par exemple démontré que des éléments de la substance grise du cerveau, appelés ganglions de la base, sont activés chez les sujets en train de regarder des photos de paysages ou des éléments naturels. Or, ces ganglions sont impliqués dans les émotions positives comme la joie, les bons souvenirs, le plaisir, ou encore le circuit de la récompense lié aux addictions comme la drogue ou le jeu. Les images d’ambiance citadine, elles, activent plutôt le cortex occipital, l’hippocampe, et l’amygdale cérébrale impliquée dans la prédiction du danger et la réponse aux menaces.

En proposant des photographies grands-formats adaptées à chaque espace, WALD entend donc apporter cette interaction bénéfique avec la nature sur les lieux de travail en intérieur. Non seulement dans les espaces de bureaux, où l’exposition aux prises de vues de nature préservée permet une restauration de l’attention, une hausse de la productivité, un bien-être accru et un état d’esprit propice à la créativité, mais également dans des centres hospitaliers et de soins, où ce type d’images a des effets thérapeutiques avérés.

© WALD

Du sur-mesure sans intermédiaire

Comment procède WALD, concrètement ? Une entreprise, une organisation (hôpital, centre médical…), une PME ou un particulier qui souhaite décorer ses locaux ou son intérieur, mais ne sais pas trop comment procéder, contacte l’entreprise bruxelloise. Celle-ci qui va établir un devis et proposer une sélection d’images et des conseils suivant l’atmosphère et les effets recherchés. Pour orienter le choix, une photothèque de plusieurs centaines de prises de vues classées selon différentes ambiances est à la disposition du client. Une fois le choix effectué, WALD se charge de la mise en place des photographies et du suivi avec les différents fournisseurs, sans intermédiaire. Les partenaires avec lesquels la firme travaille sont tous basés en Wallonie (pour le marché belge) et répondent aux normes environnementales les plus strictes. Et comme Frédéric Demeuse est l’auteur de toutes les photographies, le client n’a pas à se soucier d’éventuels droits de reproduction et autres contraintes de cet ordre.

Reste encore la question du prix. Pour la décoration d'une salle de réunion avec trois impressions, il faut compter entre 2.000 euros et 3.500 euros, selon les supports et formats choisis. L’impression pour les dimensions supérieures se fait sur ‘toile-tendue’, il faut alors compter environ 1.750 euros pour un cadre de deux mètres sur trois, avec un système d’éclairage et d’isolation acoustique en option.

WALD peut également intervenir dès la conception d'espaces et dans le cadre de projets décoratifs plus larges, en collaboration avec des architectes ou décorateurs. Pour un effet maximal, les photographies peuvent même s'intégrer à l'architecture, par exemple dans une porte en verre.

« Grâce à l’émotion de la photographie, WALD a pour ambition de transformer et de métamorphoser vos intérieurs en des espaces vibrants et dynamisants », conclut Frédéric Demeuse.