La lune bleue, c’est pour ce soir

Un phénomène astronomique assez rare se produira dans le ciel cette nuit. On l’appelle la lune bleue.

M.L.
La lune bleue, c’est pour ce soir
©REPORTERS

Un phénomène astronomique assez rare se produira dans le ciel cette nuit, peut-on lire dans les colonnes de la DH. On l’appelle la lune bleue. Rien à voir avec la couleur mais plutôt au fait qu’il s’agit de l’apparition de 13 pleines lunes durant une même année. Ou deux pleines lunes durant le même mois, même si cette dernière définition semble erronée, d’après les spécialistes.

La dernière en date remonte au 2 août. La prochaine ce 31 août. Rare donc, mais pas rarissime. Le phénomène survient en moyenne tous les 2,7 ans. Sauf que la dernière double pleine lune en un mois remonte à 1999 et la prochaine surviendra le 31 juillet 2015.

Le phénomène intervient généralement lors des années bisextiles. “29,5 jours séparent deux pleines lunes. Soit 12 pleines lunes (en général) lors d’une année non bissextile. Sauf qu’une année calendaire contient 11 jours de plus qu’un cycle lunaire (12 lunaisons)” , détaille Wikipédia.

Le terme de lune bleue vient de l’anglais blue moon . Nul ne sait d’où vient l’expression. Il arrive néanmoins que la lune soit vraiment bleue. Le phénomène n’a rien à voir avec le nombre de pleines lunes dans une année mais survient lors des éclipses de lune. La lune prend une couleur bleu-violet parce que les rayons infrarouges donnant habituellement une couleur cuivrée à la lune n’émettent pas suffisamment fort. La lune prend alors la couleur des rayons ultraviolets de la terre et se pare d’un splendide bleu-nuit.

Certains assimilent cette lune bleue à une période propice à la magie. L’occasion, pour celles et ceux qui y croient, de pratiquer sortilèges ou rites de tout poil: l’apparition d’une lune bleue leur donnera une plus grande puissance. L’on dit également que c’est à cette période que l’on aperçoit elfes, gnomes, fées et autres êtres imaginaires…