Orages: une dizaine d'interventions pour les pompiers de Malmedy

Ce mercredi, des pluies ou des orages toucheront une grande partie du pays et pourront être localement intenses

Rédaction en ligne
Orages: une dizaine d'interventions pour les pompiers de Malmedy
©AFP

Ce mardi,  en soirée, il y a des cellules orageuses par endroits. Plus tard dans la nuit, une zone d'averses orageuses plus structurée a atteint notre pays par l'ouest. Les minima se sont situés entre 16 et 20 degrés. 

Ce mercredi, des pluies ou des orages toucheront une grande partie du pays et pourront être localement intenses. En fin d'après-midi, le temps deviendra plus sec à partir de l'ouest. Les maxima seront compris entre 22 et localement encore 27 degrés. Le vent sera faible à modéré et s'orientera au secteur ouest à nord-ouest. 

Une dizaine d'interventions pour les pompiers de Malmedy

Les pompiers de Malmedy sont intervenus à une dizaine de reprises suite aux violents orages qui se sont abattus mardi après-midi sur la région. Le service incendie de Malmedy a été appelé à une dizaine de reprises suite aux violents orages qui ont frappé la commune mardi peu après 15 heures. Si aucune cave inondée n'a été signalée, les pompiers ont tronçonné des arbres tombés sur les voiries à Ligneuville. A Burnenville, ce sont des pierres et des graviers qui se sont retrouvés sur la chaussée.

"Les violents orages et l'accumulation d'eau sur un toit plat ont aussi provoqué un début d'effondrement de toiture dans un magasin de jouets situé avenue du Pont de Warche à Malmedy", expliquent les pompiers locaux.

A Stavelot également, les hommes du feu sont intervenus à deux reprises pour un arbre déraciné et un avaloir bouché.

(Orages : envoyez-nous vos photos à l'adresse vosphotos@lalibre.be)

Et en France ?

Vingt-et-un départements de la moitié nord de la France ont été placés en alerte orange en raison de risques d'orages, a annoncé mardi Météo-France. L'alerte concerne les régions et départements suivants: Haute-Normandie, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Ardennes, Aube, Eure-et-Loir, Loiret, Marne et Yonne. Elle est effective à partir de mardi 15H00 et est prévue jusqu'à mercredi 06H00.

Météo-France explique que "la situation fortement orageuse" nécessite "une vigilance particulière en raison d'un risque fort de phénomènes violents". Les orages seront dans un premier temps très localisés avant de se multiplier et de "prendre de la vigueur" au fil de l'après-midi et en soirée, estiment les prévisionnistes. "Ces orages s'accompagneront souvent de grêle, de fortes pluies et également de rafales de vent qui pourront atteindre localement, voire dépasser, les 100 km/h", prévient Météo-France dans un communiqué.

La chaleur fait gonfler la consommation d'eau des Bruxellois et des Wallons

Vivaqua, producteur et distributeur d'eau pour Bruxelles-Capitale et certaines communes flamandes et wallonnes, a observé, dans la semaine précédant le 21 juillet, une augmentation d'environ 10% de la consommation d'eau par rapport à la même semaine en 2012. Une tendance similaire apparaît dans les chiffres de la Société Wallonne des Eaux (SWDE). La chaleur de ce début de mois de juillet est sans doute la principale responsable.

 "La semaine dernière, nous avons fourni une moyenne d'environ 330.000 m³ d'eau par jour à nos clients," explique Marie-Eve Deltenre, responsable communication chez Vivaqua. "Cela représente 10% de plus que la moyenne quotidienne de la même semaine en 2012." La même tendance se dégage à la SWDE. Les quantités produites sont en effet liées à la demande. "Selon les endroits, on constate des augmentations du volume produit qui peuvent varier entre 10 et 20%", indique le service communication de l'entreprise publique au sujet du mois de juillet 2013. 

Les précipitations de l'hiver et du printemps derniers ont contribué à garder les nappes souterraines bien remplies, selon la SWDE, qui ne craint pas de problèmes d'approvisionnement. En 2012, 88% de sa production provenait des eaux souterraines. Selon Vivaqua, la consommation actuelle reste d'ailleurs loin des records absolus. "Depuis le début de l'année, aucune journée n'a dépassé notre record: 477.748 m³ d'eau distribués le 20 juin 2005", précise Marie-Eve Deltenre. Habituellement, les mois d'été connaissent une consommation plus faible à cause des départs en vacances. 

Le seuil d'alerte d'ozone a été dépassé à Bruxelles

Le seuil européen d'alerte pour la concentration d'ozone a été dépassé mardi, à Bruxelles, en fin d'après-midi. On a mesuré 246 microgrammes d'ozone par m³ dans l'air, alors que le seuil se situe à 240 microgrammes/m³. Lorsque le seuil d'alerte est dépassé, la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE) conseille d'éviter les efforts importants. Le seuil d'information de 180 microgrammes/m³ a, lui, été dépassé à 27 reprises mardi. Au-delà de ces normes, certains problèmes peuvent apparaître chez les personnes à risque comme les patients asthmatiques, par exemple.

Selon le porte-parole de CELINE, Frans Fierens, d'autres dépassements du seuil d'alerte ne sont pas à exclure dans la soirée. Le risque devrait disparaître après 21h00 ou 22h00.

Mercredi des dépassements restent possibles dans l'est du pays. Jeudi et vendredi, aucun dépassement de seuil n'est attendu.

Un dépassement du seuil d'alerte avait déjà eu lieu lundi à Aarschot, où on avait mesuré 259 microgrammes d'ozone par m³.


Orages : envoyez-nous vos photos à l'adresse vosphotos@lalibre.be