En Belgique, les pluies extrêmes vont devenir monnaie courante

Les experts du Giec, réunis au Japon, ont rendu leur verdict. C’est le continent africain qui devrait être le plus sensible au changement climatique d’ici la fin du siècle. Mais la Belgique en verra aussi les effets, prévient Jean-Pascal van Ypersele.

Vincent Touraine, à Yokohama et
En Belgique, les pluies extrêmes vont devenir monnaie courante
©BELGA
Les experts du Giec, réunis au Japon, ont rendu leur verdict. C’est le continent africain qui devrait être le plus sensible...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité