Les supporters belges ont fait trembler la Terre lors de Belgique-USA

Rarement aura-t-on vu autant de ferveur lors d'une compétition sportive en Belgique: durant plusieurs semaines, les Diables Rouges ont rendu les Belges fous. À tel point qu'ils en ont fait trembler la Terre... Explications avec le docteur Michel Van Camp, de l'Observatoire Royal d'Uccle.

Rédaction en ligne
Les supporters belges ont fait trembler la Terre lors de Belgique-USA
©BELGA

C'en est fini pour les Diables, et c'en est même bientôt fini de la Coupe du Monde (la finale a lieu dimanche à 21h), mais qu'avons-nous vibré! 
La ferveur Diables Rouges, qui s'est emparée de tout le pays ces dernières semaines, en a surpris plus d'un: chaque match a été suivi par plusieurs millions de téléspectateurs, des centaines de milliers de supporters ont suivi la compétition sur des écrans géants, et c'est le plat pays tout entier qui était noir, jaune, rouge durant ce quelques jours de "fête" du ballon rond.
Signe supplémentaire de cette ferveur: les secousses sismiques lors des matches. Belgique-USA le démontre et constitue d'ailleurs LE match de la Coupe du Monde pour de nombreux médias et fans de foot. Le match aura fait vibrer jusqu'à Arsenal, puisque pour la star de foot Theo Walcott, c'était même "l'un des meilleurs matches" qu'il ait jamais vu. 



Ce soir-là, toute la Belgique a tremblé, d'inquiétude puis de joie. Et si cela n'a pas échappé aux médias, à la science non plus! En effet, l'Observatoire royal de Belgique, à Uccle, a relevé plusieurs "secousses" lors du match, diffusé sur écran géant sur la place Saint-Job. 
"D'habitude, à partir de vingt heures, tout devient très calme, ce qui est normal puisque la nuit tombe et que l'activité humaine (voitures, grues, bus, trams) cesse", explique le docteur Michel Van Camp, de l'Observatoire Royal d'Uccle. 
D'habitude, mais pas un soir de match! Sur un graphique reprenant l'ensemble des vibrations sismiques de la nuit, Michel Van Camp explique:  "Ici, on voit très clairement un premier "choc" qui correspond en fait au premier but belge." 

Les supporters belges ont fait trembler la Terre lors de Belgique-USA
©Observatoire Royal d'Uccle
Les supporters belges ont fait trembler la Terre lors de Belgique-USA
©Observatoire Royal d'Uccle



Autrement dit, une fois le ballon de De Bruyne à l'intérieur des filets du presque imbattable Tim Howard, les supporters ont fait trembler la Terre de bonheur, en sautant à l'unisson, en roulant en voiture dans la ville. "Les 2e et 3e chocs correspondent ensuite au 2e goal des Belges, et au but américain, qui étrangement est celui qui a occasionné le plus de vibrations sur le sismomètre." Les Belges, pris de panique, ont vraisemblablement bondi haut dans le ciel lors de la reprise de volée de Green, qui a semé le doute dans le cœur des supporters lors des dernières minutes de cette haletante rencontre. 
Heureusement, la fin du match fut heureuse pour les Rode Duivels et, enfin, "à 00h32, heure de la fin du match, on peut très clairement voir que les Belges ont célébré leur victoire!" , explique Michel Van Camp en souriant.