La société liégeoise AMOS décroche un contrat pour un télescope solaire en Sibérie

La société liégeoise AMOS a été choisie par LZOS, le premier fabricant de verre optique russe, pour réaliser l'étude conceptuelle du télescope solaire commandé par l'académie des sciences de Sibérie, a-t-elle annoncé mercredi.

Belga
La société liégeoise AMOS décroche un contrat pour un télescope solaire en Sibérie
©Jean Luc Flemal

La société liégeoise AMOS a été choisie par LZOS, le premier fabricant de verre optique russe, pour réaliser l'étude conceptuelle du télescope solaire commandé par l'académie des sciences de Sibérie, a-t-elle annoncé mercredi. Le montant du contrat s'élève, dans un premier temps, à 4,8 millions d'euros. Il s'agit en effet d'une première phase qui devrait être suivie, à partir de 2017, de la réalisation et de l'installation du télescope.

"Forts d'une première collaboration réussie pour la conception et la fabrication du télescope terrestre ARIES, actuellement en cours d'installation dans le nord-est de l'Inde, la société liégeoise AMOS et la société russe LZOS vont à nouveau mettre en œuvre leurs compétences respectives dans un nouveau projet de télescope, solaire cette fois", a précisé AMOS dans un communiqué.

"Le 'Sayan Solar telescope coronagraph', pour lequel AMOS sera maître d'œuvre et dont les miroirs seront fournis par LZOS, représente pour l'entreprise liégeoise, au cours de la phase 1, un total de 39.000 heures de travail sur 2 ans pour un montant de 4,8 millions d'euros. La réalisation du projet, quant à elle, fera l'objet d'un second contrat qui devra couvrir la période 2017-2022", a ajouté la société qui développe et fabrique des équipements sur mesure, en optique et en mécanique de grande précision depuis près de 30 ans.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...