Le château d’eau de l’Afrique sera aussi fournisseur d’énergie

L’Ethiopie est en train de construire le barrage de tous les superlatifs, pour un coût de six milliards d’euros. D’ici la fin de l’année, ce qui sera le plus grand barrage d’Afrique devrait commencer à produire de l’énergie. Visite de ce chantier pharaonique.

Le château d’eau de l’Afrique sera aussi fournisseur d’énergie
François Misser,
L’Ethiopie est en train de construire le barrage de tous les superlatifs, pour un coût de six milliards d’euros. D’ici la fin de l’année, ce qui sera le plus grand barrage d’Afrique...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet