Coopération au développement: les Belges, tantôt frileux, tantôt solidaires

Le sondage CNCD-La Libre-RTBF montre une relative lassitude des Belges par rapport à la coopération au développement. D'aucuns souhaitent qu'on aide d'abord "nos" pauvres, avant ceux du Sud. Malgré cela, on observe encore en Belgique des mouvements de solidarité, lancés par les ONG, mais aussi des citoyens.

placeholder
© REPORTERS
Sabine Verhest, Olivier le Bussy, Maria Udrescu
Le sondage CNCD-La Libre-RTBF montre une relative lassitude des Belges par rapport à la coopération au développement. D'aucuns souhaitent qu'on aide d'abord...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet