"On veut continuer à vivre sur nos terres ancestrales"

La vie de Maurice Feschet et de Sanna Vannar est fortement affectée par le changement climatique. L'agriculteur français et l'éleveuse suédoise portent plainte contre l'Union européenne pour son manque d’ambition dans la lutte contre ce phénomène.

Témoignages Sabine Verhest
Maurice Feschet, 72 ans, parle des champs de lavande avec l’accent chantant de la Provence; son fils quadragénaire exploite 35 ha à Grignan, là où Françoise de Sévigné recevait les lettres de sa mère la marquise. Sanna Vannar, 22 ans, raconte l’importance du renne dans la culture des Samis; on ne saura...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité