Coulée de boue mortelle sur l’île d’Ischia : la main de Dieu ou la main de l’homme ?

Provoqué par de fortes pluies, le drame survenu ce week-end met en évidence le manque d’entretien des espaces naturels à risque et la multiplication des constructions sans autorisation dans des zones connues pour leur dangerosité.

Valérie Dupont
Rescuers work after heavy rainfall triggered landslides that collapsed buildings, in Casamicciola, on the southern Italian island of Ischia, Monday, Nov. 28, 2022. Authorities said that the landslide that early Saturday destroyed buildings and swept parked cars into the sea left seven people dead and 5 missing. (AP Photo/Salvatore Laporta)
Avec l’explosion du tourisme, les maisons construites sans permis de bâtir se sont multipliées sur l'île d'Ischia, sans compter les “aménagements”, les terrasses, les vérandas, les appartements supplémentaires… ajoutés aux maisons existantes sans autorisation. ©Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved
È crollata a muntagna !” La montagne s’est écroulée ! Voilà cinq jours que les habitants de Casamicciola répètent cette phrase avec une certaine...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité