Ces jeudi et vendredi, la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine) ne s'attend à aucun dépassement du seuil d'information européen sur l'ozone en Belgique. En revanche, un dépassement n'est pas exclu samedi, peut-on lire dans son bulletin sur la qualité de l'air publié jeudi matin. Mercredi, des concentrations élevées d'ozone ont été mesurées dans les trois Régions. Le seuil d'information européen a été dépassé durant une heure dans une station de mesure, celle de Sinsin en province de Namur. Entre 19h et 20h, une concentration maximale horaire de 183 microgrammes par mètre cube (µg/m3) y a été enregistrée. Or l'Union européenne impose d'informer la population dès que le seuil de 180 µg/m3 est dépassé.

En Flandre, les concentrations horaires maximales pour la journée de mercredi ont atteint 172 µg/m³ à Sint-Pieters-Leeuw. A Bruxelles, c'est à Berchem-Sainte-Agathe que la plus forte concentration a été enregistrée avec 175 µg/m3.

Jeudi et vendredi, Celine prévoit des concentrations en ozone "normales pour la période de l'année dans la majeure partie du pays" et aucun dépassement du seuil européen d'information.

Mais samedi, le temps chaud et ensoleillé favorisera à nouveau la formation d'ozone. Le seuil d'information pourrait être dépassé localement, selon Celine.

L'ozone qui se produit lors de grandes chaleurs est dû à l'action des rayons ultraviolets du soleil sur les polluants présents dans l'atmosphère, issus en grande partie du trafic automobile.

L'Union européenne s'est donné comme objectif à long terme de ne pas dépasser le seuil journalier de 120 µg/m3.