La louve Naya a bien été tuée, deux chasseurs ont été interpellés

A. Mrsc.

L'agence flamande Nature et Forêts a annoncé ce lundi que la louve Naya aurait bien été tuée intentionnellement. Après des recherches, les pistes de l'empoisonnement ou de la maladie sont probablement à exclure. 

Naya et sa progéniture restent tout de même introuvables alors que la zone située dans le Limbourg où ils se trouvaient en liberté était interdite d'accès pour les promeneurs. Un communiqué paru ce matin stipule que Naya a été certainement tuée par des "professionnels". La dernière image de la louve date du début de l'année, avant que la louve ne donne naissance à plusieurs petits. Ils devraient avoir environ cinq mois actuellement.

Empoisonnement exclu ?

L'agence a visiblement abandonné l'espoir de retrouver Naya ou les petits en vie. En juillet, une dénonciation anonyme stipulait que la louve avait été empoisonnée. Cependant, après une enquête, aucune trace d'empoisonnement n'a été relevée dans les derniers excréments analysés. Ce qui exclurait probablement cette thèse. Une autre piste, celle de "la maladie du chien", ou parvovirose, n'aurait rien donné non plus.

L'agence, en coopération avec la police du Limbourg, a déployé des drones à plusieurs reprises mais aucune trace de Naya n'a pu être repérée. Par contre un 4x4 de chasseurs dans une zone non autorisée a été repéré. Ceux-ci n'avaient aucun permis ou passe-droit. Armées, ces personnes ont été interpellées et leurs permis leur ont été retirés.

Le mâle August serait quant à lui en vie car il a été repéré et filmé ce week-end.

Pour rappel, la louve était arrivée en Belgique en 2018 après avoir traversé une partie de l'Allemagne. C'était la première présence de loup sur notre territoire après la disparition du dernier "loup belge", abattu à la fin du 19e siècle par un chasseur.

Le WWF a quant à lui qualifié la mort de Naya de “honte pour la Belgique.” “Le WWF espère que ce tragique événement permettra aux chasseurs de rappeler à leurs membres que le loup n’est pas une menace pour leur hobby.”, a indiqué l’organisation non gouvernementale.