Se passer des pesticides, c’est de plus en plus possible

Un groupe de chercheurs belges et français a présenté ses travaux portant sur des alternatives biologiques aux produits chimiques. De quoi permettre aux agriculteurs conventionnels de changer de cap ?

Se passer des pesticides, c’est de plus en plus possible
©REPORTERS
Isabelle Lemaire
Au bout de quatre années de travail, près de cent chercheurs wallons, flamands et français, réunis par le projet interrégional Smartbiocontrol, ont rendu public jeudi le fruit de leur labeur. Ils ont mis au point de nouveaux produits, qualifiés de “complètement innovants et très prometteurs”, alternatives aux produits chimiques utilisés en agriculture. Car, poussés voire contraints à changer leurs pratiques par des réglementations ou interdictions européennes toujours...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet