Si la hausse des températures se limite à 1, 5°C, la fonte des glaciers pourrait être réduite de moitié

Des chercheurs ont cartographié chacun des 220 000 glaciers du monde. Résultat: presque tous les glaciers de la planète reculent toujours plus vite. Si la hausse des températures se limitait à 1, 5°C, la perte serait réduite de moitié, selon une étude réalisée entre autre par des chercheurs de l'ULiège et de l'ULB. Dans les scénarios plus pessimistes, on pourrait arriver à un mètre de hausse du niveau de la mer pour la Belgique.

Si la hausse des températures se limite à 1, 5°C, la fonte des glaciers pourrait être réduite de moitié
©AFP
Si nous limitons le réchauffement climatique à 1, 5°C d’ici 2100, la perte des glaciers pourrait être réduite de moitié par rapport à un scénario "business as usual". C’est l’une des conclusions de l’étude internationale parue ce 5 mai dans Nature et à laquelle plusieurs chercheurs belges ont participé. Cette recherche a réalisé quelque 900 simulations pour établir des prévisions pour la fin du siècle, en fonction des différents scénarios d’émissions (réduction ou pas) de gaz à effet de serre possibles.

Une des résultats principaux : si les habitants de la planète arrivent à limiter la hausse des températures globales à 1, 5°C, l’élévation du niveau de la mer d’ici 2100 due à la fonte des

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet