Climat : Berlin accélère et revoit ses objectifs à la hausse

La justice a forcé le gouvernement à revoir à la hausse ses objectifs climatiques.

Lors d'une action de Greenpeace, un panneau CO-2 se dresse devant la Porte de Brandebourg.
Lors d'une action de Greenpeace, un panneau CO-2 se dresse devant la Porte de Brandebourg. ©DPA
AFP

L’Allemagne a décidé mercredi de relever ses objectifs de réduction de gaz à effets de serre, après la retentissante censure d’une partie de sa "loi climat", jugée trop peu ambitieuse par la Cour constitutionnelle. Les juges, saisis par quatre associations environnementales, avaient estimé que la législation n’était "pas conforme aux droits fondamentaux" des jeunes générations. Une décision de justice qui s’aligne sur celles prises dans d’autres pays comme les Pays-Bas et la France, alors qu’un recours est également pendant en Belgique.

Berlin compte désormais réduire de 65 % ses émissions d’ici 2030 par rapport à 1990, contre 55 % visés auparavant, puis de 88 % d’ici 2040, a annoncé le ministre des Finances et vice-chancelier Olaf Scholz. L’enjeu est d’atteindre la neutralité carbone "en 2045", cinq ans plus tôt que prévu. Un projet de loi sera déposé la semaine prochaine en Conseil des ministres.

Sur le même sujet