Inaction climatique: comment "le peuple" a fait plier le géant pétrolier Shell

Aux Pays-Bas, le géant pétrolier vient d’être condamné pour "inaction climatique". Après les États, les entreprises se retrouvent de plus en plus dans le viseur de la justice… ou de leurs actionnaires.

Donald Pols, directeur de Milieudefensie, exultant à la sortie du tribunal de La Haye, sous l’œil ravi de l’avocat de l’association, Roger Cox (à gauche).
©AP
C’est un accusé d’un nouveau genre qui a été jugé ce 26 mai à La Haye, aux Pays-Bas, après que le collectif néerlandais Milieudefensie (les amis de la Terre), de concert avec six ONG et 17 000 coplaignants, lui aient reproché son "inaction climatique". Qui ? La multinationale Royal Dutch Shell, numéro 3 du secteur pétrolier au niveau mondial, l’une des entreprises les plus rentables...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet