Inaction climatique: cernées, les "big oils" ?

Aux Pays-Bas, le géant pétrolier Shell vient d’être condamné pour “inaction climatique”. Après les États, les entreprises se retrouvent de plus en plus dans le viseur de la justice… ou de leurs actionnaires.

Inaction climatique: cernées, les "big oils" ?
©Christophe Gateau/dpa
Jusqu’ici, tout allait bien, ou presque, pour les "big oils", ces grandes entreprises extractrices d’énergies fossiles et lourdes émettrices de CO2. En particulier du fait que les actions collectives de citoyens et ONG visaient plutôt, ces dernières
années, des États. À l’image des Pays-Bas (Urgenda), de la France (l’affaire du siècle), de la Belgique (Klimaatzaak), et plus récemment...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet