Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Norvège et Suède veulent une interdiction UE des PFOS

Les Pays-Bas, le Danemark, l'Allemagne, la Norvège et la Suède s'adresseront jeudi à l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) pour demander l'interdiction de plus de 6.000 substances PFAS à travers l'Europe.

placeholder
© Shutterstock
ANP

Le ministère néerlandais des Affaires économiques et du Climat parle de "la restriction la plus étendue et la plus complexe à ce jour". C'est le "début officiel afin d'arriver à une interdiction", a déclaré la secrétaire d'État néerlandaise démissionnaire Stientje van Veldhoven. Ces matières sont utilisées, par exemple, pour les vêtements de pluie, mais peuvent causer des dommages à l'environnement et à la santé. Au début du mois dernier, l'institut néerlandais RIVM a constaté que les Néerlandais ingéraient trop de substances.

L'intention est que les substances soient interdites partout, à moins qu'il n'y ait vraiment aucune alternative disponible. Le dossier est en préparation depuis 2020, mais les détails exacts ne sont pas encore tout à fait clairs.

Un certain nombre de mesures doivent encore être prises avant que l'interdiction puisse prendre effet. Cela prendra des années, selon le ministère néerlandais. Avant qu'une interdiction complète ne survienne, il y aura d'abord une phase de transition. L'espoir est que cet objectif soit atteint pour 2025.

Sur le même sujet