Les récoltes s’annoncent décevantes : l’agriculture non conventionnelle particulièrement affectée

Les solutions pour limiter les maladies sont plus limitées que dans le conventionnel.

Les récoltes s’annoncent décevantes : l’agriculture non conventionnelle particulièrement affectée
©Shutterstock
Pour Gwenaël Dubus, maraîcher du Brabant wallon, les jours prochains seront cruciaux, alors que ses pertes pourraient déjà se chiffrer, selon lui, entre 50 000 et 60 000 euros. "Mais cela dépend aussi de l'arrière-saison ici, précise-t-il : cela fait un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité