L'été 2021 fut le plus chaud jamais enregistré en Europe

L'Europe a connu en 2021 son été le plus chaud jamais enregistré, a indiqué mardi le C3S, le service axé sur le changement climatique au sein du programme européen d'observation de la Terre Copernicus.

L'été 2021 fut le plus chaud jamais enregistré en Europe
©Shutterstock

La température moyenne des mois de juin, juillet et août 2021 en Europe a été supérieure de près de 1% par rapport à la moyenne de 1991-2020. "Ce qui en fait l'été le plus chaud", avec une faible marge de 0,1°C, devant les étés 2010 et 2018, selon Copernicus.

Si, à première vue, la moyenne des températures était proche de celle des 30 dernières années, cela cache toutefois de grandes disparités entre les différentes parties du continent. Dans les régions méditerranéennes, les pics de chaleur ont été plus importants que d'habitude, une tendance suivie par l'Europe orientale. Dans le nord du continent en revanche, les températures ont été plus froides qu'à l'accoutumée.

"Lors de la canicule dans le sud de l'Europe, une température de 48,8°C a été enregistrée le 11 août en Sicile. Cette température, si elle est confirmée par l'Organisation météorologique mondiale, serait la plus élevée jamais enregistrée en Europe", souligne le C3S.

À l'échelle mondiale, le mois d'août 2021 fut, à égalité avec août 2017, le troisième mois le plus chaud jamais enregistré depuis le début des mesures, a également notifié le C3S, le thermostat indiquant dans le monde une température moyenne supérieure de 0,3°C par rapport à la période 1991-2020.