Yes we plant: déjà plus de 1.000 km de haies promis en Wallonie

L'opération du gouvernement wallon "Yes We plant", lancée en avril dernier pour renforcer le maillage écologique et protéger la biodiversité, a déjà engrangé des promesses de plantation pour plus de 1.000 kilomètres de haies et 500.000 arbres, dont plus de 300 km ont déjà été plantés, indique la ministre de l'Environnement Céline Tellier mardi dans un communiqué.

Yes we plant: déjà plus de 1.000 km de haies promis en Wallonie
© JC Guillaume
Belga

Un compteur d'engagements a été lancé lors de la Foire agricole de Battice le week-end dernier. "En un week-end, les agriculteurs et le grand public ont annoncé vouloir planter 257 kilomètres de haies supplémentaires", se réjouit la ministre.

Au total, les engagements à planter atteignent désormais plus de 800 km et quelque 339.000 arbres, qui s'ajoutent aux 333 km et 189.030 arbres déjà plantés.

"La saison de plantation n'a pas encore commencé et ces chiffres réjouissants montrent à quel point ce projet concret est une réponse qui fait sens face à la crise de la biodiversité et suite aux inondations qu'a connues la Wallonie", ajoute Céline Tellier.

"Les phénomènes climatiques extrêmes risquent de devenir notre nouvelle normalité. C'est pourquoi il est nécessaire de nous adapter avec ce type de projets très concrets pour rendre notre territoire plus résilient", poursuit-elle.

Avec un objectif de plantations d'un million d'arbres, soit 4.000 km de haies d'ici 2024, et un budget total de plus de 10 millions d'euros sur l'ensemble de la législature, l'objectif du programme Yes We Plant vise cette année à mobiliser en particulier le monde agricole.

Parmi les mesures présentées et pour répondre aux préoccupations des agriculteurs, "la ministre Tellier a sollicité la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE) pour proposer aux agriculteurs un financement et des plantations sur les terrains agricoles en bord de cours d'eau", précise le communiqué.

"Des solutions en matière d'entretien des haies et de production de plants sont également en cours de développement, ainsi qu'un soutien à la filière de production de plants, qui espère bien augmenter de 25% le nombre d'emplois dans son secteur grâce à Yes We Plant", conclut la ministre.