En Wallonie, un premier bilan positif pour le plan "forêt résiliente", mais le plus dur reste à faire

Le projet “forêt résiliente” livre ses premiers résultats. 336 propriétaires ont déjà embarqué dans l’aventure. Il faudra convaincre dans la durée les futurs participants soucieux de la rentabilité de leur bois.

En Wallonie, un premier bilan positif pour le plan "forêt résiliente", mais le plus dur reste à faire
©Boileau
Une conférence de presse en pleine forêt, on a vu pire comme lieu de rendez-vous. C’est en effet entre Naninne et Dave, en province de Namur, que la ministre wallonne de l’Environnement Céline Tellier (Écolo) a convié la presse pour présenter le bilan...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité